Accès rapides : vers le site web du ministère
> Recherche avancée

Ministère de l’Environnement,
de l’Énergie et de la Mer

Commissariat général au Développement durable

OBSERVATION ET STATISTIQUES

La commission Stiglitz-Sen-Fitoussi

La commission sur la mesure des performances économiques et du progrès social, dite « commission Stiglitz-Sen-Fitoussi », a examiné en 2009 les possibilités d'améliorer les instruments de mesure des performances économiques et du progrès social.
Elle a énoncé douze recommandations principales dans son rapport de septembre 2009 :
R1 Dans le cadre de l’évaluation du bien-être matériel, se référer aux revenus et à la consommation plutôt qu’à la production.
R2 Mettre l’accent sur la perspective des ménages.
R3 Prendre en compte le patrimoine en même temps que les revenus et la consommation.
R4 Accorder davantage d’importance à la répartition des revenus, de la consommation et des richesses.
R5 Élargir les indicateurs de revenus aux activités non marchandes.
R6 La qualité de la vie dépend de la situation objective et des opportunités de chacun. Il conviendrait d’améliorer les mesures chiffrées de la santé, de l’éducation, des activités personnelles et des conditions environnementales. En outre, un effort particulier sur des outils de mesure des relations sociales, de la participation à la vie politique et de l’insécurité (…).
R7 Les indicateurs de la qualité de la vie devraient, dans toutes les dimensions qu’ils recouvrent, fournir une évaluation exhaustive et globale des inégalités.
R8 Des enquêtes devraient être conçues pour évaluer les liens entre les différents aspects de la qualité de la vie pour chacun, et les informations obtenues devraient être utilisées lors de la définition de politiques dans différents domaines.
R9 Les instituts de statistiques devraient fournir les informations nécessaires pour agréger les différentes dimensions de la qualité de la vie, permettant ainsi la construction de différents indices.
R10 Les mesures du bien-être, tant objectif que subjectif, fournissent des informations importantes sur la qualité de la vie. Les services de statistiques devraient intégrer dans leurs enquêtes des questions visant à connaître l’évaluation que chacun fait de sa vie, de ses expériences et priorités.
R11 L’évaluation de la durabilité nécessite un ensemble d’indicateurs bien défini. Les composantes de ce tableau de bord devront pouvoir être interprétées comme des variations de certains « stocks » sous-jacents. Un indice monétaire de soutenabilité a sa place dans un tel tableau de bord. Toutefois, en l’état actuel des connaissances, il devrait demeurer principalement axé sur les aspects économiques de la soutenabilité.
R12 Les aspects environnementaux de la durabilité méritent un suivi séparé reposant sur une batterie d’indicateurs physiques sélectionnés avec soin. Il est nécessaire, en particulier, que l’un d’eux indique clairement dans quelle mesure nous approchons de niveaux dangereux d’atteinte à l’environnement (du fait, par exemple, du changement climatique ou de l’épuisement des ressources halieutiques).

Pour télécharger le rapport, consulter le site Internet de la commission

Pour connaître les contributions de l'Insee et de la statistique publique française depuis 2009 : consulter la rubrique « Performances économiques et progrès social - Les suites du rapport Stiglitz » sur le site de l'Insee.

http://www.gouvernement.fr http://www.legifrance.gouv.fr/ http://www.service-public.fr/ http://www.france.fr/ http://www.data.gouv.fr/