Accès rapides : vers le site web du ministère
> Recherche avancée

Ministère de la Transition
écologique et solidaire

Commissariat général au Développement durable

OBSERVATION ET STATISTIQUES

Indicateurs & Indices

> Retour accueil de la rubrique

Développement durable

INDICATEURS DE DÉVELOPPEMENT DURABLE NATIONAUX 2010-2013

Retour à la liste d'indicateurs

Taux de chômage et taux de sous-emploi

Contexte économique et social

Indicateur de contexte 0.2

En 2012, le taux de chômage en France métropolitaine atteint 9,8 %, niveau légèrement inférieur à celui de l’Union européenne à 15 (10,6 %). Par ailleurs, 5,3 % des personnes employées, soit environ 1,35 million de personnes, ont travaillé moins que ce qu’elles auraient souhaité.

Enjeux

Les variations de l'emploi et de la population active se traduisent, par solde, par des variations du chômage. Comme le taux de chômage, le taux de sous-emploi est un indicateur de l'inadéquation entre l'offre et la demande de travail. Du point de vue de la durabilité, cette inadéquation peut être vue à la fois comme une source d’inefficacité dans la mobilisation des ressources humaines existantes et de tension pesant sur le bien-être et le niveau de vie d’une partie de la population.

Analyse

Après avoir baissé régulièrement à partir de 2006, le chômage augmente à nouveau fortement en France en 2009 et s’est maintenu à ce niveau élevé les deux années suivantes. Le profil du taux de chômage suit les cycles conjoncturels, avec des hausses qui peuvent atteindre plusieurs points en période de conjoncture basse. En 2012, le taux de chômage en France métropolitaine repart à la hausse pour atteindre 9,8 %, suivant une évolution similaire à celui de l’Union européenne à 15 auquel il reste néanmoins légèrement inférieur (10,6 %).
Le taux de sous-emploi représente la part dans l'emploi des personnes qui ont travaillé moins que ce qu'elles auraient souhaité. Il connaît des évolutions similaires au taux de chômage. En 2012, le sous-emploi concerne environ 5,3 % des personnes ayant un emploi, soit 1,35 million de personnes. La différence entre hommes et femmes est particulièrement marquée : le sous-emploi touche 7,9 % des femmes actives occupées contre 2,8 % des hommes.

Pour en savoir plus



Mis à jour le 18/03/2014

http://www.gouvernement.fr http://www.legifrance.gouv.fr/ http://www.service-public.fr/ http://www.france.fr/ http://www.data.gouv.fr/