Accès rapides : vers le site web du ministère
> Recherche avancée

Ministère de la Transition
écologique et solidaire

Commissariat général au Développement durable

OBSERVATION ET STATISTIQUES

Indicateurs & Indices

> Retour accueil de la rubrique

Développement durable

INDICATEURS DE DÉVELOPPEMENT DURABLE TERRITORIAUX

Retour à la liste d'indicateurs

L’évolution du nombre d’accidentés graves de la route

Thème : Transport et mobilité durables
Orientation : Gérer et limiter les impacts négatifs des transports

 

Carte : Évolution annuelle moyenne des accidentés graves de la route entre 2006-2007 et 2011-2012

 

 

Analyse

Les accidents graves ont une incidence directe sur l’espérance de vie. Leur diminution est recherchée par des efforts de sécurité routière et de répartition de la circulation.
Le nombre d’accidentés graves sur la route est en baisse régulière depuis le début des années 1970. En 2011-2012, on comptait 32 219 accidentés graves en France métropolitaine, un chiffre en baisse annuelle moyenne de 6,2 % depuis 2006-2007.
Ce chiffre est fortement lié à la population du département. Il est particulièrement élevé dans les Bouches-du-Rhône, en Seine Saint-Denis, dans le Nord et dans le Rhône. A l’inverse, il est le plus faible dans le Territoire de Belfort, la Creuse et la Lozère.
Il a baissé dans presque tous les départements sauf le Val-de-Marne, département très peuplé avec un nombre d’accidents graves rapporté à la population assez faible, l’Indre-et-Loire et la Charente, des départements où le transit routier est très important, et la Guyane.
La Guadeloupe a le plus fort taux d’accidentés graves rapporté à la population.

Voir aussi

Mis à jour le 23/12/2015

http://www.gouvernement.fr http://www.legifrance.gouv.fr/ http://www.service-public.fr/ http://www.france.fr/ http://www.data.gouv.fr/