Accès rapides : vers le site web du ministère
> Recherche avancée

Ministère de la Transition
écologique et solidaire

Commissariat général au Développement durable

OBSERVATION ET STATISTIQUES

Indicateurs & Indices

> Retour accueil de la rubrique

Développement durable

INDICATEURS DE DÉVELOPPEMENT DURABLE NATIONAUX 2010-2013

Retour à la liste d'indicateurs

Production de déchets en France par émetteur

Défi 1 « Consommation et production durables »

Indicateur complémentaire 1.2.1

Les activités humaines et économiques sont à l’origine de la production de 355 millions de tonnes de déchets en 2010, soit 5,5 tonnes par habitant. Près de 70 % sont des déchets minéraux provenant du secteur de la construction et des travaux publics. Les quantités de déchets collectés par les municipalités s’élèvent en 2011 à 35 millions de tonnes, soit 538 kg par habitant. Cette production est restée stable sur les quatre dernières années.

****************************************Production de déchets par émetteur en 2010

 
Source : SOeS, 2013. Dom inclus.

Enjeux

La réduction de la production de déchets est un enjeu considérable, tant du point de vue environnemental qu’économique. En 2011, le montant de la dépense de gestion des déchets est évalué à 15,7 milliards d’euros. La quantité de déchets collectés par les municipalités s’établit à 538 kg par habitant en 2011.

Analyse

Les activités humaines et économiques sont à l’origine de la production de 355 millions de tonnes de déchets en 2010, soit 5,5 tonnes par habitant. 71 % sont des déchets minéraux, provenant essentiellement du secteur de la construction ; 26 % sont constitués de déchets non dangereux non minéraux qui résultent principalement des ménages, du secteur tertiaire et de l’industrie ; les 3 % restants sont des déchets dangereux, notamment issus de l’industrie, de la construction et du secteur du traitement des déchets et de la dépollution.

Les déchets collectés par les municipalités représentent 35 millions de tonnes en 2011 (hors déblais et gravats), soit une hausse de 15 % en 10 ans. Dans le même temps, cette évolution s’est traduite par un doublement de la collecte sélective (hors déchèteries), atteignant 7 millions de tonnes en 2011. La stabilisation de la production sur les dernières années s’accompagne d’une augmentation des tonnages issus de la collecte sélective, en porte à porte ou en déchèterie, ce qui contribue à une diminution des quantités collectées en mélange (« poubelles ordinaires »), de l’ordre de 6 % entre 2007 et 2011.

Pour en savoir plus

Mis à jour le 18/03/2014

http://www.gouvernement.fr http://www.legifrance.gouv.fr/ http://www.service-public.fr/ http://www.france.fr/ http://www.data.gouv.fr/