Accès rapides : vers le site web du ministère
> Recherche avancée

Ministère de la Transition
écologique et solidaire

Commissariat général au Développement durable

OBSERVATION ET STATISTIQUES

Indicateurs & Indices

> Retour accueil de la rubrique

Développement durable

INDICATEURS DE DÉVELOPPEMENT DURABLE NATIONAUX 2010-2013

Retour à la liste d'indicateurs

Participation à la vie associative

Défi 3 « Gouvernance »

Indicateur complémentaire 3.2.2

En 2010, un tiers des personnes de 16 ans ou plus sont membres d'au moins une association. L’adhésion est plus répandue chez les hommes, du fait de leur plus grande implication dans les associations sportives et les syndicats ; elle est également plus fréquente chez les cadres, les diplômés et les personnes les plus aisées. L’engagement culmine entre 60 et 74 ans.

 

Champ : France métropolitaine, individus âgés de 16 ans ou plus.
(1) Parmi les personnes âgées de 60 ans ou plus
(2) Parmi les personnes exerçant une activité professionnelle, les chômeurs et les retraités.
Lecture : en 2010, 16 % des hommes ont adhéré à une association sportive au cours des douze derniers mois


Enjeux

La participation à la vie associative peut être considérée comme une mesure de l’implication des citoyens dans la vie publique et donc de leur implication potentielle sous un aspect ou un autre dans les questions de développement durable.

Analyse

En 2010, un tiers des personnes de 16 ans ou plus sont membres d'au moins une association ; cette proportion est stable depuis 2006. Les hommes sont plus souvent adhérents que les femmes (respectivement 37 % et 32 %), du fait de leur plus grande représentation dans les associations sportives (respectivement 16 % et 11 %) et les syndicats.
Le paysage associatif français se caractérise par la prédominance des associations sportives, culturelles et de loisirs, qui représentent plus de la moitié des adhésions (taux d’adhésion de respectivement 13 %, 7 % et 6 %). A l’inverse, le taux d’adhésion n’est que de 4 % pour les associations à caractère sanitaire, social ou humanitaire et de 3 % pour les associations de défense de droits et d’intérêts communs (associations de parents d’élèves, de consommateurs ...).
L’adhésion progresse avec le niveau de vie (dernière donnée disponible 2008) et le niveau de diplôme, sauf pour les clubs du troisième âge. L’adhésion est la plus forte chez les personnes ayant un emploi (37 %) ; parmi elles, ce sont les cadres et les professions intermédiaires qui adhèrent le plus (respectivement 50 % et 45 %). Les ouvriers (29 %) et les artisans (30 %) sont les moins nombreux à adhérer. L’engagement culmine entre 60 et 74 ans : 40 % d'entre eux sont membres d'au moins une association contre 34 % pour l’ensemble de la population. Les adhérents de cette tranche d’âge sont également plus nombreux à adhérer à plusieurs associations : près de la moitié d’entre eux (45 %) sont multi-adhérents contre seulement 20 % des adhérents de moins de 20 ans.

Pour en savoir plus

  • http://www.insee.fr
    Thème Conditions de vie - Société > Vie politique et sociale
  • http://www.insee.fr
    Thème > conditions de vie - Société > Vie politique et sociale > "Vie associative : 16 millions d'adhérents en 2008" - IP n° 1327 décembre 2010

Mis à jour le 18/03/2014

http://www.gouvernement.fr http://www.legifrance.gouv.fr/ http://www.service-public.fr/ http://www.france.fr/ http://www.data.gouv.fr/