Accès rapides : vers le site web du ministère
> Recherche avancée

Ministère de la Transition
écologique et solidaire

Commissariat général au Développement durable

OBSERVATION ET STATISTIQUES

Indicateurs & Indices

> Retour accueil de la rubrique

Développement durable

INDICATEURS DE DÉVELOPPEMENT DURABLE NATIONAUX 2010-2013

Retour à la liste d'indicateurs

Empreinte carbone

 Défi 4 « Changement climatique et énergies »

Indicateur phare 4.1.2


En 2010, l’empreinte carbone par personne est identique à celle de 1990, alors que le niveau moyen par personne des émissions sur le territoire a diminué de 19 %. L’empreinte carbone d’un Français, qui tient compte des échanges extérieurs, s’élève en 2010 à environ 11,6 tonnes équivalent CO2 (dont 8,5 tonnes pour le CO2), soit 51 % de plus que la quantité émise sur le territoire national. 

Empreinte carbone de la demande finale intérieure

Note : l’empreinte carbone de la demande finale intérieure représente les émissions de gaz à effet de serre induites, en France et à l’étranger, par la consommation de la population résidant en France. p : provisoire

Enjeux
Les inventaires d’émissions de gaz à effet de serre (GES) élaborés dans le cadre de la convention sur le climat sont établis sur la base du périmètre territorial de chaque pays signataire. Cependant, dans le contexte d’une économie mondialisée, il apparaît nécessaire de tenir compte des émissions liées à l’ensemble des biens et services consommés, y compris celles qui interviennent hors du territoire national, ainsi que des transferts d’activités vers d’autres pays (fuites de carbone). Élargir le suivi des émissions de GES sur le seul périmètre territorial du pays en intégrant le contenu en équivalent CO2 des échanges extérieurs permet ainsi d’apprécier l’impact global de la consommation du pays sur le climat, bien public mondial.

Analyse
Le calcul de cette empreinte carbone se base sur trois GES : le dioxyde de carbone (CO2), le méthane (CH4) et le protoxyde d’azote (N2O), qui représentent 97 % des six GES pris en compte par le protocole de Kyoto.
En 2010, l’empreinte carbone par Français était de 11,6 tonnes équivalent CO2 par an, contre 7,7 tonnes pour les GES émis sur le territoire métropolitain. En 2010, l’empreinte carbone par personne est identique à celle de 1990, alors que le niveau moyen par personne des émissions sur le territoire a diminué de 19 %. Au cours de cette période, les émissions associées aux importations se sont accrues de 62 % pour atteindre la moitié de l’empreinte carbone de la consommation de la France en 2010.

Pour en savoir plus

Mis à jour le 18/03/2014

http://www.gouvernement.fr http://www.legifrance.gouv.fr/ http://www.service-public.fr/ http://www.france.fr/ http://www.data.gouv.fr/