Accès rapides : vers le site web du ministère
> Recherche avancée

Ministère de la Transition
écologique et solidaire

Commissariat général au Développement durable

OBSERVATION ET STATISTIQUES

Indicateurs & Indices

> Retour accueil de la rubrique

Développement durable

INDICATEURS DE DÉVELOPPEMENT DURABLE NATIONAUX 2010-2013

Retour à la liste d'indicateurs

Répartition modale des transports intérieurs de voyageurs

Défi 5 « Transport et mobilité durables »

Indicateur phare 5.2.1


Les transports intérieurs de voyageurs sont dominés par les voitures particulières qui représentent 83 % des voyageurs-km parcourus en 2012. La part des transports en commun terrestres est de 15,8 % en 2012 dans le total des transports intérieurs de voyageurs, aérien compris. Après une longue période de baisse, la part modale des transports en commun ferroviaires augmente depuis 1995 et celle des autocars et autobus depuis 2003. Le transport aérien intérieur représente 1,4 % des flux intérieurs de voyageurs-km en 2012.

Répartition modale des transports intérieurs de voyageurs

Note : les séries voyageurs ont été rebasées en 2011.

 

Enjeux
Les transports de voyageurs par transport en commun ferroviaire exercent moins de pressions sur l’environnement que les transports routiers ou aériens, plus consommateurs d’énergie fossile. Ils émettent moins de gaz à effet de serre et de polluants atmosphériques. Au sein des transports routiers, les transports collectifs en autobus ou autocars sont susceptibles de transporter plus de voyageurs par véhicule et, selon leur taux de remplissage et leur dimensionnement, d’avoir des impacts environnementaux plus faibles que les voitures particulières.
Renforcer l'intermodalité et développer des alternatives au transport routier et aérien sont l’un des choix stratégiques de la stratégie nationale de développement durable. L’amélioration et le développement des transports en commun dans les grandes métropoles, la modernisation du réseau ferroviaire existant et le développement des lignes à grande vitesse sont des leviers d’action.
Analyse
Les transports intérieurs de voyageurs totalisent 985 milliards de voyageurs-km en 2012. Leur rythme de croissance reste ralenti par rapport à 2000-2007, période d’avant récession. Ces transports sont dominés par les voitures particulières (83 % de l’ensemble), cependant la part des transports en commun (routiers, ferroviaires et aériens) augmente. Après une baisse continue de 1985 à 1994, la part du rail, métro compris, a augmenté, et atteint 10,6 % en 2012 (contre 8,1 % en 1995). La part des transports en commun routiers a légèrement augmenté depuis 2003, où elle représentait 4,4 % du total, pour atteindre 5,2 % en 2012. Sur cette période, la part des transports en véhicules particuliers est restée relativement stable et celle des transports aériens intérieurs a diminué légèrement depuis 2000 (1,4 % en 2012 pour 1,7 % en 2000). En 2012, le transport ferroviaire longue distance (trains à grande vitesse et trains interurbains) recule tandis que le transport ferroviaire « du quotidien » (trains sous convention des conseils régionaux ou du STIF) continue de progresser.

Pour en savoir plus

Mis à jour le 18/03/2014

http://www.gouvernement.fr http://www.legifrance.gouv.fr/ http://www.service-public.fr/ http://www.france.fr/ http://www.data.gouv.fr/