Accès rapides : vers le site web du ministère
> Recherche avancée

Ministère de la Transition
écologique et solidaire

Commissariat général au Développement durable

OBSERVATION ET STATISTIQUES

Indicateurs & Indices

> Retour accueil de la rubrique

Développement durable

INDICATEURS DE DÉVELOPPEMENT DURABLE NATIONAUX 2010-2013

Retour à la liste d'indicateurs

Consommation de produits phytosanitaires

Défi 6 « Conservation et gestion durable de la biodiversité et des ressources naturelles »

Indicateur complémentaire 6.2.3


La légère hausse du recours aux produits phytosanitaires observée entre 2008 et 2011 s’accompagne d’une baisse de l’utilisation de substances problématiques pour la santé humaine. Cette évolution reflète la décision de retirer certaines préparations du marché et une augmentation de l'utilisation des produits de biocontrôle. Après une hausse en 2011, le recours aux produits phytosanitaires a diminué en 2012 de 5,7% par rapport à 2011. L'analyse de cette évolution devra être poursuivie pour vérifier le caractère structurel ou conjoncturel de la baisse de 2012.

Enjeux
Le plan Ecophyto, lancé en 2008, a pour objectif de réduire de 50% l'utilisation des produits phytosanitaires en France tant en zone agricole qu'en zone non agricole, si possible avant 2018. L’enjeu est non seulement de concilier performance écologique et performance économique mais également de préserver la santé publique.

Analyse
L'indicateur « Nombre de doses unités » (NODU) traduit l'intensité du recours aux produits phytosanitaires, en rapportant la quantité vendue de chaque substance active à une « dose unité » qui lui est propre, s'affranchissant ainsi des possibles substitutions par des substances actives plus efficaces à plus faibles doses. Entre la période  2009-2010 et la période 2010-2011, il augmente de 2,7 % pour les usages agricoles, mais diminue en 2012 de 5,7% par rapport à 2011, ce qui traduit une stabilité sur la période 2009-2012.
Les quantités de substances actives sont quasiment stables entre la période 2008-2010 et la période 2010-2012. Cependant, il est probable que les déclarations de 2008, année de mise en place de la base de données des ventes, aient été incomplètes.  Il est donc possible que la diminution des quantités vendues entre 2008 et 2012 soit sous-évaluée.
En tendance, entre 2011 et 2012, le recours aux insecticides et aux herbicides a diminué de 11%, tandis que le recours aux fongicides a augmenté de 6%, ce qui peut s’expliquer par les conditions météorologiques favorables aux maladies fongiques.

Ces tendances traduisent la stabilisation des quantités de produits phytosanitaires vendues, après quatre ans de fonctionnement du plan Ecophyto. L’analyse de cette évolution devra être poursuivie pour vérifier le caractère structurel ou conjoncturel de la baisse de 2012, dans la perspective de l’atteinte de l’objectif du plan Ecophyto pour 2018.

Pour en savoir plus

Mis à jour le 18/03/2014

http://www.gouvernement.fr http://www.legifrance.gouv.fr/ http://www.service-public.fr/ http://www.france.fr/ http://www.data.gouv.fr/