Accès rapides : vers le site web du ministère
> Recherche avancée

Ministère de la Transition
écologique et solidaire

Commissariat général au Développement durable

OBSERVATION ET STATISTIQUES

Indicateurs & Indices

> Retour accueil de la rubrique

Environnement

DONNÉES DE SYNTHÈSE SUR LA BIODIVERSITÉ

Retour à la liste d'indicateurs

Évolution de la surface en agriculture biologique

À retenir

L'agriculture biologique constitue un mode de production particulièrement respectueux de l'environnement. En 2003, elle concernait 2 % de la SAU française (Superficie Agricole Utilisée). Après une période de relative stabilité, la filière a connu un nouvel essor depuis 2008. Ainsi en 2012, l’agriculture biologique représentait 1 030 000 ha, soit 3,8 % de la SAU. La loi  relative à la mise en œuvre du Grenelle de l’environnement, dite loi « Grenelle I », fixait un objectif initial de 6 % de la SAU en agriculture biologique en 2012 et de 20 % en 2020.

Contexte

Une nouvelle réglementation européenne est entrée en vigueur le 1er janvier 2009 et réaffirme les principes fondamentaux de l'agriculture biologique : l'agriculture biologique établit un système de gestion durable pour l'agriculture (maintien de la biodiversité, préservation de la qualité des sols de l'air et des eaux, respect du bien-être animal) visant à une production agricole de qualité. L'utilisation de produits chimiques de synthèse, d'OGM et de leurs dérivés sont interdits.
Les opérateurs de la filière bio sont contrôlés par des organismes certificateurs agréés par les pouvoirs publics et répondant à des critères d'indépendance, d'impartialité, d'efficacité et de compétence.
L'agriculture biologique apporte en conséquence une réponse à l’objectif de réduction des pressions agricoles sur la biodiversité.
La loi n°2009-967 du 3 août 2009 de programmation relative à la mise en œuvre du Grenelle de l’environnement (dite loi « Grenelle I ») fixait un objectif de 20 % de la SAU en agriculture biologique en 2020. Le programme « Ambition Bio 2017 » de mai 2013 porté par le ministère en charge de l’agriculture fixe un objectif de 8 % de la SAU en agriculture bio pour 2017.
Les différents soutiens à l'agriculture biologique (aides à la conversion, aides au maintien de l'agriculture biologique, crédit d'impôt) ont été revalorisés ces dernières années.

Commentaire

Fin 2012, 4,7 % des exploitations agricoles françaises, soit 24 400, étaient engagées en agriculture biologique (+ 5,5 % par rapport à 2011). Leur nombre a plus que doublé depuis 2002. Après un faible développement entre 2002 et 2007, l'agriculture biologique a fortement progressé entre 2008 et 2011, passant de 583 000 à 975 000 hectares. En 2012, la dynamique de développement semble ralentir. Les superficies totales en mode de production biologique (surfaces certifiées et en conversion) atteignent 1 030 000  ha (surfaces certifiées et en conversion), soit 3,8 % de la superficie agricole utilisée.

Graphique : surface agricole utilisée en agriculture bio


En 2012, environ deux tiers des surfaces cultivées en production biologique étaient toujours en herbe ou dédiées aux cultures fourragères, 20 % étaient consacrées aux grandes cultures et 9 % à la viticulture ou l’arboriculture. Les premières régions françaises en termes de superficies consacrées à l'agriculture biologique sont Midi-Pyrénées, Pays de la Loire, Rhône-Alpes, Languedoc-Roussillon et PACA. La part de l'agriculture biologique dans la SAU en PACA (14,3 %) et en Languedoc-Roussillon (10,6 %) est nettement supérieure à la moyenne nationale (3,8 %). Par contre, elle est inférieure à 1 % en Picardie, Nord-Pas-de-Calais et Haute-Normandie.

Méthodologie

Les surfaces en mode de production biologique regroupent :
-    les surfaces  « certifiées bio » qui rassemblent les parcelles dont la période de conversion est terminée. Les productions de ces parcelles peuvent être commercialisées avec la mention « agriculture biologique ».
-    les surfaces en conversion (avec une durée de conversion variant de 2 ans pour les cultures annuelles à 3 ans pour les cultures pérennes).


En savoir plus

  • http://www.agencebio.org/  (site de l’Agence BIO - Agence française pour le développement et la promotion de l’agriculture biologique)

Mis à jour le 25/07/2014

http://www.gouvernement.fr http://www.legifrance.gouv.fr/ http://www.service-public.fr/ http://www.france.fr/ http://www.data.gouv.fr/