Accès rapides : vers le site web du ministère
> Recherche avancée

Ministère de la Transition
écologique et solidaire

Commissariat général au Développement durable

OBSERVATION ET STATISTIQUES

Indicateurs & Indices

> Retour accueil de la rubrique

Chiffres clés de l'environnement

PARTIE 1 - MILIEUX NATURELS ET BIODIVERSITÉ : ÉTAT, PRESSIONS

Retour à la liste d'indicateurs

Érosion des sols

Carte : Pertes en terre par érosion hydrique des sols en France métropolitaine

L’érosion est un phénomène naturel dégradant les sols par déplacement des matériaux dont ils sont composés, surtout par les pluies. La perte de la couche fertile en amont et la submersion des cultures ou des infrastructures à l’aval (coulée boueuse) s’accompagnent d’une diminution des rendements et de la biodiversité des sols et d’une dégradation de la qualité de l’eau. L’érosion hydrique des sols est estimée à 1,5 t/ha/an en moyenne en France, contre 1,2 t/ha/an en Europe avec, dans les deux cas, une forte hétérogénéité spatiale (jusqu’à 20 % du territoire affecté par des taux très élevés). Les vignobles, et dans une moindre mesure les terres cultivées et les vergers, sont les plus affectés. Les zones limoneuses du Nord et le piémont Pyrénéen sont également fortement exposés aux pertes en terre.

Voir aussi

 

 

Mis à jour le 22/02/2017

http://www.gouvernement.fr http://www.legifrance.gouv.fr/ http://www.service-public.fr/ http://www.france.fr/ http://www.data.gouv.fr/