Accès rapides : vers le site web du ministère
> Recherche avancée

Ministère de la Transition
écologique et solidaire

Commissariat général au Développement durable

OBSERVATION ET STATISTIQUES

Indicateurs & Indices

> Retour accueil de la rubrique

Chiffres clés de l'environnement

PARTIE 2 - GESTION ET UTILISATION DES RESSOURCES NATURELLES

Retour à la liste d'indicateurs

Artificialisation des sols

Graphique : évolution des zones artificialisées

L’artificialisation des sols engendre une perte de ressources naturelles et agricoles généralement irréversible. La  destruction et la fragmentation des milieux naturels qu’elle génère sont défavorables à de nombreuses espèces.
Les zones artificialisées occupent près de 5,16 millions d’hectares en 2015, soit environ 9,4 % de la métropole. En 2014, la moitié de ces zones artificialisées correspondait à des sols revêtus ou stabilisés (routes, parkings), dont l’imperméabilisation a notamment des impacts négatifs sur le cycle de l’eau et son écoulement en cas de fortes précipitations. Les espaces artificialisés se sont étendus d’environ 590 000 hectares entre 2006 et 2015, en grande partie aux dépens de terres agricoles, mais aussi des milieux forestiers et des landes.

Voir aussi

 

 

Mis à jour le 23/02/2017

http://www.gouvernement.fr http://www.legifrance.gouv.fr/ http://www.service-public.fr/ http://www.france.fr/ http://www.data.gouv.fr/