Accès rapides : vers le site web du ministère
> Recherche avancée

Ministère de la Transition
écologique et solidaire

Commissariat général au Développement durable

OBSERVATION ET STATISTIQUES

Indicateurs & Indices

> Retour accueil de la rubrique

Chiffres clés de l'environnement

ANNEXES

Retour à la liste d'indicateurs

Glossaire

Artificialisation – espaces artificialisés
Perte du caractère naturel ou agricole d’un espace, au profit de zones urbaines, industrielles et commerciales et d’infrastructures de transport.

Biocarburants
Carburants obtenus à partir de produits issus de l’agriculture.

Consommation d’énergie finale
Consommation des seuls utilisateurs finals (industries, ménages, services, agriculture, sylviculture et pêche, transports) autres que celle de la branche énergie (combustible des centrales classiques et des raffineries, pertes des centrales et des réseaux, pompages, etc.).

Déchets municipaux
Ensemble des déchets dont la gestion relève de la compétence de la collectivité.

DMI (direct material input) ou besoin en matières de l’économie
Indicateur agrégeant l’ensemble des matières premières (agricoles, combustibles fossiles, produits minéraux) utilisés en France, qu’elles soient récoltées/extraites sur le territoire national (métropole et DOM) ou importés, et les produits (finis et semi-finis) importés.

DMC (domestic material consumption) ou consommation intérieure apparente de matières
Indicateur agrégeant l’ensemble des matières (combustibles fossiles, produits minéraux, agricoles et sylvicoles), extraites du territoire national ou importées sous forme de matières premières ou de produits finis, déduction faite des exportations ; (DMC = DMI – matières exportées).

Éco-activités
Activités produisant des biens ou services ayant pour finalité la protection de l’environnement ou la gestion des ressources naturelles.

GES (Gaz à effet de serre)

Gaz d’origine naturelle ou anthropique (liée aux activités humaines) absorbant et réémettant une partie des rayons solaires (rayonnement infrarouge), phénomènes à l’origine de l’effet de serre. Les six principaux GES liés aux activités humaines reconnus par le Protocole de Kyoto sont le dioxyde de carbone (CO2), le méthane (CH4), l’oxyde nitreux ou protoxyde d’azote (N2O) et des gaz fluorés : hydrofluorocarbure (HFC), perfluorocarbure (PFC) et hexafluorure de soufre (SF6) auxquels est rajouté le trifluorure d'azote (NF3) depuis 2013. Afin d’être comparés ou additionnés, ces gaz sont exprimés en équivalent CO2 sur la base de leur potentiel ou pouvoir de réchauffement global (PRG).

Granulats
Petits morceaux de roches d’une taille inférieure à 125 mm (sables, gravillons et cailloux) principalement destinés à la construction d’ouvrages de travaux publics, de génie civil et de bâtiments.

IFT (indice de fréquence de traitement)
Indice comptabilisant le nombre de doses homologuées utilisées sur un hectare de culture au cours d’une campagne de traitement. Cet indice peut être calculé pour un ensemble de parcelles, une exploitation ou un territoire et être décliné par grandes catégories de produits (herbicides, fongicides, insecticides et acaricides, autres produits).

Intensité énergétique
Rapport entre la consommation d’énergie (primaire ou finale), corrigée des variations saisonnières, au PIB (exprimé en volume) indiquant la quantité d’énergie nécessaire à l’économie pour produire une unité de PIB.

Intensité matières
Rapport entre la consommation apparente de matières de l’économie (DMC) et le PIB (exprimé en volume, i.e. hors évolution des prix) indiquant la quantité de matières consommées en moyenne pour générer chaque unité de PIB.

Matière organique/carbone organique
Matière composée en moyenne de 58 % de carbone organique résultant de la transformation des débris végétaux par les organismes vivants, essentiellement les micro-organismes.

Nitrates
Une des formes de l’azote, principalement d’origine agricole en raison du recours aux engrais azotés.

Nodu (nombre de doses unités)
Indicateur de pression environnementale permettant d’apprécier l’intensité du recours aux produits phytopharmaceutiques en agriculture.

NOx (NO et NO2) : oxydes (mono- et di-) d’azote
Polluants atmosphériques provenant essentiellement du transport routier et des installations de combustion.

Orthophosphate
Forme du phosphore dissous dans l’eau la plus simple et la plus répandue. Les matières phosphorées ont pour origine de façon quasi égale l’érosion des sols, l’activité agricole (engrais phosphatés), l’industrie et les rejets urbains, avec l’utilisation de détergents.

O3 (ozone)
Polluant secondaire se formant sous l’effet du rayonnement ultra-violet solaire par réaction chimique entre différents gaz précurseurs.

PIB (produit intérieur brut)

Valeur totale de la production de richesses dans un pays donné au cours d’une année donnée par les agents économiques résidant à l’intérieur du territoire national.

PM10 et PM2,5
Particules de diamètre respectivement inférieur à 10 et 2,5 μm pouvant être d’origine naturelle (poussières désertiques, volcaniques, biologiques, feux de forêt…) ou dues aux activités humaines (chauffage, centrales électriques, industries, véhicules à moteur…).

Protections contractuelles et engagements internationaux
Aire optimale d’adhésion de parc national, parc naturel régional, zone humide Ramsar et réserve de biosphère.

Protections réglementaires
Coeur de parc national, réserves naturelles, réserve nationale de chasse et de faune sauvage, réserve biologique et arrêté préfectoral de protection de biotope.

SAU (surface agricole utilisée)
Surface constituée des surfaces toujours en herbe (prairies permanentes et alpages) et des terres arables (grandes cultures, cultures maraîchères, prairies artificielles, surfaces en jachères).

Seuils réglementaires de qualité de l’air pris en compte pour la protection de la santé humaine
• 125 μg/m3 de SO2 en moyenne journalière à ne pas dépasser plus de 3 jours par an ;
• 40 μg/m3 de NO2 en moyenne par année civile, à respecter depuis 2010, 50 μg/m3 en PM10 en moyenne journalière à ne pas dépasser plus de 35 jours par année civile ;
• 120 μg/m3 en maximum journalier de la moyenne sur 8 heures en O3 à ne pas dépasser plus de 25 jours par an en moyenne sur trois années civiles, à respecter depuis 2005.

SO2 (dioxyde de soufre)
Polluant atmosphérique émis principalement par l’utilisation de combustibles fossiles soufrés (charbon, fioul, gazole) et certains procédés industriels.

Tonnes équivalent pétrole (Tep)
Quantité d’énergie contenue dans une tonne de pétrole brut (7,3 barils). La Tep est utilisée pour exprimer dans une unité commune la valeur énergétique des diverses sources d’énergie.

Mis à jour le 26/10/2015

http://www.gouvernement.fr http://www.legifrance.gouv.fr/ http://www.service-public.fr/ http://www.france.fr/ http://www.data.gouv.fr/