Accès rapides : vers le site web du ministère
> Recherche avancée

Ministère de la Transition
écologique et solidaire

Commissariat général au Développement durable

OBSERVATION ET STATISTIQUES

Indicateurs & Indices

> Retour accueil de la rubrique

Développement durable

INDICATEURS NATIONAUX DE SUIVI DE LA TRANSITION ÉCOLOGIQUE VERS UN DÉVELOPPEMENT DURABLE (2015-2020)

Retour à la liste d'indicateurs

Part des eaux marines françaises en aires marines protégées

Axe 9 - Promouvoir le développement durable au niveau européen et international

Priorité 3 - Renforcer la protection et la valorisation des écosystèmes et milieux naturels

 

Évolution de l’indicateur

Depuis 2006, avec la reconnaissance des premières catégories d’aires marines protégées (AMP) et la création de l’Agence des Aires Marines Protégées, la part des eaux françaises couvertes par des AMP n’a cessé d’augmenter. Elle affiche une forte progression de 2014 à 2015 avec la création de deux nouveaux parcs naturels marins et du parc naturel de la mer de Corail. La tendance se poursuit de 2016 à 2017, avec l’extension de la Réserve naturelle nationale des Terres australes françaises, la création de l’aire de protection de biotope de Clipperton et du parc naturel marin de Martinique. Ainsi, au 1er janvier 2017, la part des eaux françaises couvertes par des AMP est de 22,3 %. L'objectif, fixé par le Grenelle de l’environnement et le Grenelle de la mer, de classer 20% des zones sous juridiction française en aires marines protégées a été par conséquent atteint et même dépassé.

Graphe : Évolution de la proportion des eaux françaises classées en aires marines protégées

Enjeux

Avec près de 11 millions de km², la France dispose du deuxième espace marin au monde. C’est, par ailleurs, le seul État présent dans les quatre océans. La convention des Nations-Unies sur le droit de la mer et la convention sur la diversité biologique imposent la préservation des milieux marins. La stratégie de la France dans ce domaine repose notamment sur la mise en œuvre du réseau Natura 2000 en métropole et la création de 10 parcs naturels marins. La France compte, en janvier 2017, huit parcs naturels marins. Le premier fut créé en Iroise en septembre 2007, le dernier autour du cap Corse et de l'Agriate en juillet 2016. Deux autres font actuellement l’objet de missions d’étude : en Martinique et dans le golfe normand-breton.

Analyse

La France, seconde nation maritime mondiale, a choisi de mener une politique volontariste de création d’AMP dans ses eaux marines, vastes de 11 millions de km² et principalement situées dans les Outre-Mer. Elle souhaite ainsi respecter ses engagements internationaux pris auprès de la Convention sur la diversité biologique, avec l’objectif de créer d’ici à 2020 un réseau d’AMP cohérent, représentatif et efficace sur 20 % des eaux françaises. Le réseau est désormais bien développé en métropole mais des lacunes persistent. Il demeure ainsi essentiellement côtier et certains enjeux de conservation ne sont que peu, voire pas du tout, pris en compte, à l’image des manques identifiés pour le réseau Natura 2000.

Pour en savoir plus

Mis à jour le 27/03/2018

http://www.gouvernement.fr http://www.legifrance.gouv.fr/ http://www.service-public.fr/ http://www.france.fr/ http://www.data.gouv.fr/