Accès rapides : vers le site web du ministère
> Recherche avancée

Ministère de la Transition
écologique et solidaire

Commissariat général au Développement durable

OBSERVATION ET STATISTIQUES

Indicateurs & Indices

> Retour accueil de la rubrique

Développement durable

INDICATEURS NATIONAUX DE LA TRANSITION ÉCOLOGIQUE VERS UN DÉVELOPPEMENT DURABLE (INDICATEURS SNTEDD 2015-2020)

Retour à la liste d'indicateurs

Part des eaux marines françaises en aires marines protégées

Axe 9 - Promouvoir le développement durable au niveau européen et international

Priorité 3 - Renforcer la protection et la valorisation des écosystèmes et milieux naturels

Depuis 2006, avec la reconnaissance des premières catégories d’aires marines protégées (AMP) et la création de l’Agence des aires marines protégées, la part des eaux françaises couvertes par des AMP a nettement augmenté. Au 1er janvier 2016, elle est d’environ 16,5 %, avec l’objectif de protéger 20 % des eaux françaises en 2020. Ces 435 AMP couvrent près de 1,7 millions de km².

 

Graphe : Évolution de la proportion des eaux sous juridiction française classées en aires marines protégées

Enjeux

Avec plus de 10 millions de km², la France dispose du deuxième espace marin au monde. C’est, par ailleurs, le seul État présent dans quatre océans. La convention des Nations-Unies sur le droit de la mer et la convention sur la diversité biologique imposent la préservation des milieux marins. La France s’est ainsi fixée l’objectif de classer 20 % de ses eaux marines en aires marines protégées d’ici à 2020.

Analyse

La première aire marine française a été créée en 1963 avec le Parc national de Port-Cros. Beaucoup ont été créées depuis une dizaine d’années avec la mise en place progressive du réseau Natura 2000 en mer, la création des parcs naturels marins et d’autres AMP de grande taille comme le sanctuaire Pelagos en Méditerranée, reconnu en tant qu’AMP en 2011, le sanctuaire Agoa couvrant toutes les eaux des Antilles françaises depuis 2012, ou le récent Parc naturel de la mer de Corail sur la totalité de l’espace maritime de la Nouvelle-Calédonie à l’exception des eaux côtières. Près de 16,5 % des eaux françaises sont ainsi couvertes par 435 aires marines protégées. Près de la moitié sont des sites Natura 2000 qui ne concernent que les eaux métropolitaines, ainsi couvertes à 23,6 % par des AMP (1,68 million de km²).

Pour en savoir plus

Mis à jour le 25/01/2017

http://www.gouvernement.fr http://www.legifrance.gouv.fr/ http://www.service-public.fr/ http://www.france.fr/ http://www.data.gouv.fr/