Accès rapides : vers le site web du ministère
> Recherche avancée

Ministère de la Transition
écologique et solidaire

Commissariat général au Développement durable

OBSERVATION ET STATISTIQUES

Indicateurs & Indices

> Retour accueil de la rubrique

Développement durable

INDICATEURS NATIONAUX DE LA TRANSITION ÉCOLOGIQUE VERS UN DÉVELOPPEMENT DURABLE (INDICATEURS SNTEDD 2015-2020)

Retour à la liste d'indicateurs

Évolution des inégalités de niveau de vie

En France, deux indicateurs sont utilisés pour mesurer les inégalités de niveau de vie : le rapport des niveaux de vie moyens des déciles extrêmes et le rapport interdéciles des niveaux de vie.
Le rapport des niveaux de vie moyens des déciles extrêmes mesure l’écart dans la distribution des niveaux de vie moyens entre les 10 % de la population les plus aisés et 10 % les plus pauvres. Il est cependant assez sensible aux aléas de collecte de l’information concernant notamment le dernier décile. Il est ainsi complété d’un second indicateur ;
Le rapport interdéciles mesure l’écart dans la distribution entre le niveau de vie maximum des 10 % de la population les plus pauvres et le niveau de vie minimum des 10 % les plus riches.
Depuis 1996, le rapport des niveaux de vie moyens des déciles extrêmes présente une tendance globale à la hausse, ce qui témoigne d’une accentuation de l’écart entre les classes les plus et les moins aisées de la société. Le rapport interdécile ne présente, en revanche, aucune tendance claire, oscillant autour d’une valeur médiane de 3,4. En 2015, sa valeur est de 3,4 ; la valeur la plus élevée ayant été observée jusqu’à présent en 2012 (3,5) et la plus faible en 2004 (3,3).

Graphe : distribution des niveaux de vie : rapport des déciles extrèmes et rapport interdéciles

Enjeux
La distribution des niveaux de vie, c’est-à-dire du revenu par unité de consommation, donne une image globale des inégalités de revenu des français. La stratégie de transition écologique vers un développement durable vise à réduire les inégalités sociales, notamment de revenus.

Analyse
Après des valeurs record en 2011 (3,6) et 2012 (3,5), le rapport interdécile tend depuis 2013 vers une valeur proche de sa valeur médiane (3,4 sur la période 1996-2015). Il retrouve ainsi des valeurs semblables à celles observées en 2009-2010. Selon l’enquête européenne sur les revenus et conditions de vie, qui permet des comparaisons internationales, la distribution des niveaux de vie en 2013 apparaît plus resserrée en France que dans l’ensemble de l’Union européenne. D’après cette source, le rapport des niveaux de vie moyens des quintiles extrêmes est respectivement de 5,2 dans l’UE-28 et de 4,3 en France en 2013.

Pour en savoir plus

  • www.insee.fr, Publications, Collections nationales > Insee résultat

Mis à jour le 04/12/2017

http://www.gouvernement.fr http://www.legifrance.gouv.fr/ http://www.service-public.fr/ http://www.france.fr/ http://www.data.gouv.fr/