Accès rapides : vers le site web du ministère
> Recherche avancée

Ministère de la Transition
écologique et solidaire

Commissariat général au Développement durable

OBSERVATION ET STATISTIQUES

Indicateurs & Indices

> Retour accueil de la rubrique

Développement durable

INDICATEURS NATIONAUX DE LA TRANSITION ÉCOLOGIQUE VERS UN DÉVELOPPEMENT DURABLE (INDICATEURS SNTEDD 2015-2020)

Retour à la liste d'indicateurs

Part modale des transports de marchandises non routiers dans le transport intérieur terrestre de marchandises

Axe 2 - S'engager dans l'économie circulaire et sobre en carbone

Priorité - Réorienter les modèles de production, d’échange et de consommation

 

Les transports intérieurs terrestres de marchandises sont largement dominés par le transport routier. Cependant, la part modale de la route (87,1 %), qui est maintenant au même niveau qu’en 2007, tend à baisser depuis 2013. La part du rail (10,6 %) est repartie à la hausse en 2014 et surtout en 2015. La part du transport fluvial (2,3 %) est assez stable depuis 1994.

Graphe : Répartition modale des transports intérieurs terrestres de marchandises

Enjeux

Les transports de marchandises par chemin de fer ou par voie fluviale exercent moins de pressions sur l’environnement que les transports routiers ou aériens, plus consommateurs d’énergie fossile. Ils émettent moins de gaz à effet de serre et de polluants atmosphériques.
L’évolution de la part du non routier pour les transports de marchandises permet de suivre l’orientation des modes de transports vers une plus grande sobriété en énergie et en carbone.

Analyse

Le transport intérieur terrestre de marchandises est en baisse en 2015 de 1,8 % en t.km par rapport à 2014, après une baisse de 1 % entre 2013 et 2014. L’amélioration économique devrait être favorable au secteur des transports de marchandises. Toutefois, la baisse d’activité dans le secteur de la construction (2,7 % en 2014 et  2,0 % en 2015) pèse négativement sur le transport de marchandises. La crise de 2008 s’est traduite par une baisse de 17,1 % du transport de marchandises ; malgré un regain d’activité en 2010 et 2011, le transport de marchandises est en déclin depuis la crise de 2008 et son niveau en 2015 est comparable à ceux de 2009 et de 1998.
La part modale du transport routier de marchandises se situe à 87,1 % en 2015. Ce niveau reste élevé mais connait une baisse sensible. En 2015 le transport routier a baissé de 2,5 % au total (dont - 5,7 % pour le transport réalisé sous pavillon français). En parallèle, on observe une nette reprise du transport ferroviaire (5,1 % en 2015, après 1,1 % en 2014). La part modale du transport ferroviaire représente ainsi 10,6 % en 2015 et retrouve presque son niveau de 2008. Le transport fluvial est en baisse (2,6 % en 2015 après une baisse de  3,8 % en 2014) et sa part modale se stabilise à 2,3 %. 

Pour en savoir plus

Mis à jour le 25/01/2017

http://www.gouvernement.fr http://www.legifrance.gouv.fr/ http://www.service-public.fr/ http://www.france.fr/ http://www.data.gouv.fr/