Accès rapides : vers le site web du ministère
> Recherche avancée

Ministère de la Transition
écologique et solidaire

Commissariat général au Développement durable

OBSERVATION ET STATISTIQUES

Indicateurs & Indices

> Retour accueil de la rubrique

Développement durable

INDICATEURS NATIONAUX DE LA TRANSITION ÉCOLOGIQUE VERS UN DÉVELOPPEMENT DURABLE (INDICATEURS SNTEDD 2015-2020)

Retour à la liste d'indicateurs

Taux de recyclage des déchets municipaux

Axe 2 - S'engager dans l'économie circulaire et sobre en carbone

Priorité 2 - Rendre notre économie moins dépendante des ressources non renouvelables


Les déchets municipaux regroupent les déchets collectés par les municipalités provenant des ménages ou des activités économiques (déchets ménagers et assimilés). Sur un total tout déchet de 345 millions de tonnes, 34 millions de tonnes ont été collectées en 2013 (hors déblais et gravats), dont la moitié par le biais de la collecte sélective (porte à porte ou apport volontaire). Le taux de recyclage matière et organique atteint 39 %. Il a progressé d'un point en moyenne par an depuis 1997.

Taux de recyclage matière organique des déchets municipaux

Enjeux

Avec la prévention, le recyclage des déchets contribue à économiser les ressources naturelles non renouvelables et à limiter les pressions sur l’environnement. La collecte sélective des déchets municipaux est un levier important du recyclage des matériaux, notamment pour le verre, le papier-carton, les plastiques et les métaux. Ils peuvent être recyclés de nombreuses fois et sont un maillon important du développement de l’économie circulaire.

Analyse

Ce taux de recyclage comprend le recyclage matière (porte à porte et apports volontaires) mais aussi le recyclage organique des déchets verts (compostage). Il est issu de l’enquête Collecte de l’Ademe qui interroge les EPCI tous les deux ans sur les déchets collectés et leurs modes de valorisation ou traitement. Il retient la définition des déchets municipaux d’Eurostat, qui ne prend pas en compte les déblais et gravats acheminés en déchèteries.    
La loi n° 2009-967 du 3 août 2009 a fixé un objectif de recyclage de 35 % des déchets ménagers et assimilés en 2012 et de 45 % en 2015. Ce taux est dépassé en 2013 avec un taux de 39 %. Des progrès ont été faits ces dernières années avec le développement des déchèteries en particulier. L’objectif pour 2015 nécessitera encore des efforts.

Pour en savoir plus

  • www2.ademe.fr, domaines d’intervention > déchets > publications

Mis à jour le 17/12/2015

http://www.gouvernement.fr http://www.legifrance.gouv.fr/ http://www.service-public.fr/ http://www.france.fr/ http://www.data.gouv.fr/