Accès rapides : vers le site web du ministère
> Recherche avancée

Ministère de la Transition
écologique et solidaire

Commissariat général au Développement durable

OBSERVATION ET STATISTIQUES

Indicateurs & Indices

> Retour accueil de la rubrique

Développement durable

INDICATEURS NATIONAUX DE LA TRANSITION ÉCOLOGIQUE VERS UN DÉVELOPPEMENT DURABLE (INDICATEURS SNTEDD 2015-2020)

Retour à la liste d'indicateurs

Temps d'accès au travail en voiture dans les aires urbaines

Axe 1 - Développer des territoires durables et résilients

Priorité 3 - Développer des modèles urbains durables


En 2013, pour la France entière, le temps moyen de déplacement des actifs en voiture entre leur domicile et leur lieu de travail est estimé à 24 minutes. Ce temps de trajet a augmenté en moyenne d’une minute depuis 2008. L’étalement urbain et la concentration des emplois impliquent des temps de trajets plus longs dans les très grandes aires urbaines (de plus de 200 000 habitants). La déconnexion entre le lieu de vie et le lieu de travail engendre des temps de trajet également importants dans les communes multipolarisées et dans les communes isolées.

 

Graphe : Temps de trajet domicile-travail moyen en voiture selon le lieu de résidence (2013)

 

Enjeux

Le temps passé dans les trajets domicile-travail a une influence sur la qualité de vie et sur l’environnement. La maîtrise de l’étalement urbain et l’accès aux transports en commun sont des facteurs à intégrer face à la saturation du trafic en ville. Favoriser l’accès au logement des actifs à proximité de leur lieu de travail et leur permettre d’utiliser des modes de déplacement alternatifs à la voiture permettent de contribuer au bien-être de la population et à l’attractivité urbaine.

 

 

Analyse

Le temps de trajet en voiture pour aller travailler est en augmentation régulière ces dernières années. En 2008, il fallait en moyenne 23 minutes pour aller travailler. Cette durée a augmenté de près d’une minute en 5 ans, de manière assez homogène sur tous les types de territoires.
En 2013, dans les grandes aires urbaines de plus de 200 000 habitants, il fallait en moyenne 27 minutes (dans les pôles comme en couronne) pour aller travailler. Dans les grandes aires urbaines de moins de 200 000 habitants et les moyennes aires urbaines, il faut moins de temps pour aller travailler quand on vit dans le pôle urbain plutôt que dans la couronne (écart de plus de 3 minutes). Cet écart tient au fait que près de la moitié des actifs vivant dans un pôle urbain travaillent dans leur commune de résidence contre moins du quart dans les couronnes. De plus les formes de ces aires urbaines plus centralisées et moins saturées facilitent les déplacements à partir des pôles. En revanche l’écart de temps d’accès au travail en voiture entre pôles et couronnes est très réduit dans les petites aires urbaines. En effet les actifs qui y vivent partent souvent travailler dans d'autres aires urbaines, les temps d’accès au travail sont alors identiques entre pôle et couronne.
Les temps de trajet en voiture pour aller au travail sont longs (supérieurs à 23 minutes) pour les habitants des communes sous l’influence de plusieurs pôles urbains, et pour les communes isolées.

Pour en savoir plus

Mis à jour le 24/01/2017

http://www.gouvernement.fr http://www.legifrance.gouv.fr/ http://www.service-public.fr/ http://www.france.fr/ http://www.data.gouv.fr/