Accès rapides : vers le site web du ministère
> Recherche avancée

Ministère de la Transition
écologique et solidaire

Commissariat général au Développement durable

OBSERVATION ET STATISTIQUES

Indicateurs & Indices

> Retour accueil de la rubrique

Développement durable

INDICATEURS NATIONAUX DE LA TRANSITION ÉCOLOGIQUE VERS UN DÉVELOPPEMENT DURABLE (INDICATEURS SNTEDD 2015-2020)

Retour à la liste d'indicateurs

Évolution de la température moyenne en France métropolitaine

Le climat variant naturellement d'une année à l'autre, les climatologues se servent de moyennes standard de la température sur 30 ans pour mettre dans une perspective historique l'ampleur du phénomène actuel de réchauffement climatique. La période officielle de référence est toujours la période de 1961 à 1990. L’écart par rapport à la moyenne de la période de référence 1961-1990 est majoritairement négatif jusque dans les années 1980 ; puis l’écart est systématiquement positif depuis 1988. La décennie 2001-2010 a été plus chaude de 0,2°C que la décennie 1991-2000 et se situe 1°C au-dessus de la moyenne 1961- 1990. L’année 2014, avec une température moyenne supérieure de 1,9°C à la moyenne 1961-1990, se classe au premier rang parmi les années les plus chau¬des depuis 1900.

Evolution de la température moyenne en France métropolitaine sur la période 1900-2016 (écart à la référence 1961-1990)

Enjeux

L’augmentation de la température de l’air est l’un des signes les plus visibles du changement climatique ; il s’agit ainsi du premier paramètre à étudier pour mesurer l’ampleur et le rythme du réchauffement planétaire. Si certains phénomènes naturels peuvent expliquer en partie l’évolution des températures jusqu’à la moitié du XXe siècle, la communauté scientifique s’accorde à dire que les émissions de gaz à effet de serre d’origine anthropique sont responsables de l’élévation rapide de la température moyenne au cours des dernières décennies.

Analyse

La température moyenne à l'échelle du territoire métropolitain est calculée sur la base d'un indicateur thermique représentant la moyenne de la température mesurée dans 30 stations métropolitaines réparties de façon homogène sur le territoire. Le réchauffement de la température en France métropolitaine est très net. Les dix années les plus chaudes ont été observées durant les deux dernières décennies dont la température moyenne est supérieure de 1°C à la moyenne 1961-1990.

Pour en savoir plus

 

 

Mis à jour le 16/11/2017

http://www.gouvernement.fr http://www.legifrance.gouv.fr/ http://www.service-public.fr/ http://www.france.fr/ http://www.data.gouv.fr/