Accès rapides : vers le site web du ministère
> Recherche avancée

Ministère de la Transition
écologique et solidaire

Commissariat général au Développement durable

OBSERVATION ET STATISTIQUES

L'essentiel sur…

> Retour accueil de la rubrique

Eau

Les micropolluants hors pesticides dans les eaux

7 articles

Contamination des cours d’eau par les micropolluants

En 2011, 417 micropolluants autres que pesticides, dont 383 en métropole et 157 dans les DOM, ont été recherchés sur au moins un des 2360 points de suivi de la qualité des cours d’eau en France. Ces points de mesure, sous la responsabilité des agences et offices de l’Eau, font majoritairement partie des programmes de surveillance mis en place avec la directive cadre sur l’eau (DCE). Ils comprennent également des points issus de réseaux complémentaires.

La recherche peut toutefois varier d’un point à un autre et, pour un même point, d’une mesure à une autre. Au final, sur les 2360 points échantillonnés, 2150 ont été retenus.

Nombre de micropolluants quantifiés dans les cours d’eau

Au sein des micropolluants, les métaux ont un statut un peu particulier. Ils sont souvent présents tout en sachant qu’ils peuvent avoir une origine naturelle. 
Des micropolluants, autres que pesticides et métaux, ont été décelés, en 2011, sur 86% des points de mesure en métropole et sur 44% des points en Martinique, Guadeloupe et Réunion. 2/3 des points présentent entre 1 et 10 substances différentes.
A l’inverse, plus de 20 micropolluants différents, autres que pesticides et métaux, sont quantifiés sur 12% des points de mesure, tous en métropole et principalement dans le bassin parisien et dans le nord de la France. Ce constat s’explique par des différences de contexte industriel mais également par des stratégies de surveillance qui varient d’un bassin à un autre.

Carte : nombre de micropolluants quantifiés dans les cours d’eau en 2011

Quantification selon les familles de micropolluants

Les micropolluants sont classiquement étudiés par famille. Sur les 24 familles de micropolluants recherchées en France, toutes ne sont pas présentes dans les cours d’eau, avec des différences entre la métropole et les DOM.

La recherche de micropolluants est plus poussée en métropole que dans les DOM avec plus de familles analysées. Les composés organo-halogénés volatils (COHV), les hydrocarbures aromatiques polycycliques (HAP), les métaux et autres composés phénoliques sont toutefois bien surveillés dans les deux cas.

Toutes les familles de micropolluants ne sont pas présentes dans les cours d’eau. La diversité des substances et leurs niveaux de présence sont également moins importants dans les DOM qu’en métropole. Les métaux sont très quantifiés partout en France. Mais en métropole,  s’ajoutent les HAP, les phtalates et dans une moindre mesure, les PCB et les composés phénoliques.

Graphe : Famille de micropolluants les plus quantifiés dans les cours d'eau de métropole en 2011

Graphe : Famille de micropolluants les plus quantifiés dans les cours d'eau des DOM en 2011

Concentration totale en HAP dans les cours d’eau

Les concentrations de HAP sont plus importantes dans le bassin parisien, dans le nord de la France et dans une moindre mesure en Martinique. La faiblesse des quantifications sur le bassin Loire Bretagne doit être nuancée par une recherche en-deçà des autres bassins : en moyenne 6 HAP sur ce bassin contre 16 en France métropolitaine. Le suivi des HAP est en effet assez inégal sur le territoire : outre le bassin Loire-Bretagne, le Sud-Ouest n’est quasiment pas couvert, ni la Guyane et Mayotte.

Carte : Concentration totale en HAP dans les cours d’eau

Méthodologie :
Pour chaque micropolluant, il existe une limite de quantification définie par le laboratoire d’analyse en dessous de laquelle il est impossible de chiffrer la concentration dans l’eau.
Le taux de quantification d’un micropolluant correspond au pourcentage d’analyses pour lesquelles sa présence a été chiffrée (quantifiée) par le laboratoire par rapport au nombre total d’analyses réalisées sur cette substance. Le taux de recherche correspond quant à lui au nombre de points sur lesquels le paramètre a été recherché par rapport au nombre total de points où une recherche de micropolluant a été menée.
Par souci de représentativité, seuls les points présentant plus de 4 prélèvements dans l’année 2011 en France métropolitaine ont été conservés. Ce critère n’a toutefois pas été appliqué outre-mer car trop restrictif.
La concentration totale en HAP est calculée comme la somme sur un point des analyses quantifiées de HAP. La moyenne peut ensuite être calculée. Seuls les points présentant plus de 4 prélèvements en HAP dans l’année ont été retenus en France métropolitaine. Les points sans mesure représentent les points où un suivi micropolluants est bien mené mais où les HAP ne sont pas couverts ou alors, en nombre de prélèvements insuffisant.

Pour mieux comprendre
http://www.statistiques.developpement-durable.gouv.fr 
Rubrique L'essentiel sur > Environnement > Milieux > Eau > Mise en oeuvre de la DCE et politique locale de l'eau

Mis à jour le 13/06/2013

http://www.gouvernement.fr http://www.legifrance.gouv.fr/ http://www.service-public.fr/ http://www.france.fr/ http://www.data.gouv.fr/