Accès rapides : vers le site web du ministère
> Recherche avancée

Ministère de la Transition
écologique et solidaire

Commissariat général au Développement durable

OBSERVATION ET STATISTIQUES

L'essentiel sur…

> Retour accueil de la rubrique

Eau

Nitrates et autres macropolluants dans les eaux

6 articles

Respect des normes de qualité DCE par les nitrates dans les cours d’eau

Les nitrates sont pris en compte dans l’évaluation de l’état écologique des eaux de surface au titre de la directive-cadre sur l’eau (DCE), établie au niveau européen.

En France métropolitaine, près de 5 % des points de mesure en cours d’eau ne respectent pas la norme fixée sur les nitrates pour le bon état écologique. Cette norme exige que 90 % des analyses réalisées sur 3 années consécutives ne dépassent pas le seuil de 50 mg/l. Ces points se situent dans le Nord-Ouest, de la Bretagne jusqu’au nord de la région Nouvelle-Aquitaine, au nord de la région Centre-Val de Loire et dans le Sud-Ouest. Ils correspondent aux régions d’élevage ou d’agriculture intensifs. À l’inverse, près de 32 % des points sont considérés en très bon état, 90 % des analyses ne dépassant pas 10 mg/l. Ces points sont quasiment tous situés au sud d’une diagonale allant du Nord-Est au Sud-Ouest, en grande partie dans des régions montagneuses ainsi qu’en Corse.
Aucun dépassement de norme n’est relevé dans les départements d’outre-mer sur les trois dernières années. La très grande majorité des points est même en très bon état : les cours d’eau des DOM sont quasi-exempts de nitrates.

 

Carte : Respect des normes DCE par les nitrates, dans les cours d’eau, en 2014


Les orthophosphates et l’ammonium sont davantage source de dépassement que les nitrates, respectivement à hauteur de 14,5 % et 8,8 % contre 4,7 % des points de mesure, France entière. La DBO5 cause seulement 2,7 % de non-respect de la norme.

 

Méthodologie
Toutes les analyses de nitrates réalisées entre 2012 et 2014 sous la responsabilité des agences et offices de l’Eau ont été prises en compte, dès lors qu’elles étaient validées par le producteur. Le percentile 90 a été établi à partir de la formule de Hazen (le rang du percentile 90 est égal à l’arrondi à l’entier de 0.9 x nombre de valeur + 0.5) sur les points présentant plus de 10 analyses sur la période en France métropolitaine et plus de 4 dans les DOM. Le très bon état est défini comme le percentile 90 inférieur à 10 mg/l, le bon état à 50 mg/l, au-delà le point est considéré comme ne respectant pas la norme.
La même méthodologie a été appliquée aux orthophosphates, à l’ammonium et à la DBO5, mais au regard de leurs seuils respectifs rappelés dans le fichier téléchargeable. À la différence des nitrates, ces paramètres disposent de seuils intermédiaires entre le bon et le mauvais état. Les points ne respectant pas le très bon ou bon état sont considérés comme ne respectant pas la norme.
L'évaluation du respect des normes à l'échelle de la masse d'eau pour la DCE est faite sous la responsabilité des agences et offices de l'Eau, à l'aide des points jugés représentatifs de l'état de celle-ci et peut donc ne pas prendre en compte les résultats de certains points représentés ici.

 

 

Mis à jour le 28/12/2016

http://www.gouvernement.fr http://www.legifrance.gouv.fr/ http://www.service-public.fr/ http://www.france.fr/ http://www.data.gouv.fr/