Accès rapides : vers le site web du ministère
> Recherche avancée

Ministère de la Transition
écologique et solidaire

Commissariat général au Développement durable

OBSERVATION ET STATISTIQUES

L'essentiel sur…

> Retour accueil de la rubrique

Métiers de l'économie verte

L'emploi dans les métiers de l'économie verte

3 articles

L’emploi dans les professions verdissantes

Les métiers ou professions verdissant(e)s sont des métiers (professions) dont la « finalité n’est pas environnementale, mais qui intègrent de nouvelles ‘briques de compétences’ pour prendre en compte de façon significative et quantifiable la dimension environnementale dans le geste métier » (Source : Onemev).

Les professions verdissantes emploient près de 3,8 millions de personnes en 2012, soit 14,1 % de l’emploi total. Il s’agit d’un ordre de grandeur du nombre de personnes potentiellement concernées par le verdissement du contenu de leur métier. Contrairement aux professions vertes, elles renvoient à une grande diversité de professions, relevant des domaines d’activités liés au bâtiment (39,5 %), aux transports (19,4 %), à l’industrie (19,1 %), à la recherche-développement (8,9 %), à l’agriculture-sylviculture et entretien des espaces verts (6,0 %), au tourisme-animation (4,2 %) et aux achats (2,9 %).

Tableau : effectifs des professions verdissantes

La surreprésentation masculine caractérise également les professionnels des métiers verdissants (84 % contre 52 % pour l’ensemble des professions), en particulier parmi ceux occupant un métier lié au bâtiment (gros œuvre, second œuvre, conduite de travaux), à la maintenance ou à l’entretien des espaces verts. Les professions verdissantes liées aux achats et au tourisme-animation sont en revanche les plus féminisées. Comme pour les professions vertes, les femmes sont proportionnellement plus nombreuses parmi les professions les plus qualifiées.

Tableau : Part des femmes dans les professions verdissantes

Globalement, un tiers des professionnels occupant un métier verdissant disposent d’un diplôme de type BEP/CAP (contre 25 % pour l’ensemble des professions) ; un sur cinq a un niveau de formation inférieur au brevet des collèges (contre 19 %). Ils sont 29 % à détenir un diplôme du supérieur (contre 36 %). Les caractéristiques socio-économiques des professions verdissantes sont toutefois très variées étant donné les types de métiers que ce périmètre recouvre.

 Graph : répartition par niveau de diplôme des professions verdissantes

73 % des professionnels exerçant un métier verdissant occupent un emploi sans limite de durée (contre 75 % pour l’ensemble des professions) ; 12 % exercent en tant qu’indépendants.

Tableau : conditions d'emploi dans les professions verdissantes

Voir aussi : 

 

 

Mis à jour le 22/03/2017

http://www.gouvernement.fr http://www.legifrance.gouv.fr/ http://www.service-public.fr/ http://www.france.fr/ http://www.data.gouv.fr/