Accès rapides : vers le site web du ministère
> Recherche avancée

Ministère de la Transition
écologique et solidaire

Commissariat général au Développement durable

OBSERVATION ET STATISTIQUES

L'essentiel sur…

> Retour accueil de la rubrique

Société et environnement

Les Français face aux risques environnementaux majeurs

2 articles

La confiance dans l’action et l’information sur les risques environnementaux

À travers des problèmes comme la pollution de l'eau et de lair ou les risques technologiques, la question de l’environnement rejoint celle de la sécurité sanitaire des populations. Or, c’est en partie aux autorités publiques qu’il revient d’assurer à chaque citoyen un niveau de sécurité environnementale et sanitaire aussi élevé que possible. La question de la confiance dans les actions entreprises et l’information produite par les institutions est centrale face à une montée des risques collectifs avérés ou potentiels (changements climatiques, pollution des milieux naturels, gestion des déchets radioactifs).

L’Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire (IRSN) a interrogé les Français fin 2014 dans le cadre de son baromètre annuel sur la perception des risques et de la sécurité. Ils ont été interrogés sur diverses situations à risques concernant d’une part la confiance qu’ils accordent à l’action de l’État à propos de la protection des personnes et d’autre part, la confiance qu’ils accordent à l’information sur les dangers représentés par ces situations.

Sur la quasi-totalité des sujets évoqués, les Français n'expriment pas leur confiance vis-à-vis des politiques publiques mises en œuvre pour protéger la population. Ils sont même une majorité à n'avoir pas confiance concernant les risques potentiels liés aux pesticides (57 %) et aux pollutions des sols (56 %), des eaux (53 %) ou de l’air (51 %). Une défiance marquée s’exprime également au sujet des mesures prises pour contenir les risques technologiques potentiellement induits par les OGM (51 %), les déchets radioactifs (50 %) et les antennes de réseau pour téléphones portables (47 %).

Graphe : Confiance dans les autorités françaises pour protéger la population des risques

Deux tiers des Français estiment par ailleurs qu’on ne leur dit pas la vérité sur les dangers que représentent les déchets radioactifs et les déchets chimiques. Ils sont 65 % à porter le même jugement pour la pollution des sols et 62 % pour les installations chimiques. C’est à propos des conséquences en France de l’accident de Tchernobyl survenu en 1986 que les Français sont les plus sévères : 76 % pensent qu’on ne leur dit pas la vérité sur les dangers liés aux retombées radioactives sur le territoire.

Considérant que l’État a un rôle déterminant à jouer dans la résolution des problèmes d’environnement, les Français se montrent moins convaincus de la capacité des autorités à produire une information crédible et à assurer la sécurité environnementale et sanitaire de la population.

Graphe : Opinions sur la vérité des informations fournies au sujet des dangers environnementaux

Voir aussi

Mis à jour le 15/03/2016

http://www.gouvernement.fr http://www.legifrance.gouv.fr/ http://www.service-public.fr/ http://www.france.fr/ http://www.data.gouv.fr/