Accès rapides : vers le site web du ministère
> Recherche avancée

Ministère de la Transition
écologique et solidaire

Commissariat général au Développement durable

OBSERVATION ET STATISTIQUES

L'essentiel sur…

> Retour accueil de la rubrique

Agriculture

Agriculture biologique

4 articles

L’évolution de l’agriculture biologique

En 1995, l’agriculture biologique concernait 0,42 % de la surface agricole utilisée (SAU) française. Après une période de relative stabilité, la filière a connu un nouvel essor depuis 2008 suite au Grenelle de l’environnement. En 2013, elle concerne ainsi, 5,3 % des exploitations du secteur agricole et 3,9 % de la SAU pour une surface totale de 1 060 726 ha. La conversion d’une exploitation agricole en exploitation biologique s’étale sur deux ou trois ans. Ainsi, sur les 1 060 726 ha en agriculture biologique, 930 838 ha sont certifiés (87,8 %) et 129 888 ha sont en conversion (12,2 %).  

Au 15 mai 2014, plus de 26 500 exploitations agricoles sont engagées en agriculture biologique en France, DOM compris.
 

Depuis 1995, le nombre d’exploitations pratiquant l’agriculture biologique a été multiplié par 6 et la surface en agriculture biologique par 7,29. La surface moyenne par exploitation s’établit à 42 ha contre 35 en 1995 et 49 en 2005.

L’essor de la filière repose sur un ensemble de mesures et d’aides mises en place par les pouvoirs publics depuis 2007 : aides à la conversion et au maintien, crédit d’impôts, fonds de structuration des filières.

En 2012, la part de la SAU en agriculture biologique est extrêmement variable selon les régions : de 0,7 % pour la Picardie  à 14,3 % pour la région Provence – Alpes – Côte d’Azur. Il en est de même pour la surface moyenne par exploitant en bio en 2013 : 75 ha en Lorraine, 25 ha en Aquitaine et le Nord – Pas-de-Calais, 14 ha en outre-mer.

Près de la moitié des surfaces consacrées à l’agriculture biologique en France est localisée dans cinq régions et près d’un tiers dans trois régions : Midi-Pyrénées (125 400 ha), Pays-de-la-Loire (107 623 ha) et Languedoc-Roussillon (qui avec 93 653 ha en bio devient la troisième région française en termes de surfaces bio).

Les objectifs nationaux

La loi relative à la mise en œuvre du Grenelle de l’environnement n ° 2009-967 du 3 août 2009, a fixé un objectif de 6 % de la SAU en agriculture biologique en 2012 et de 20 % en 2020 ainsi que 20 % de « produits bio » dans les commandes de la restauration collective publique en 2012.

Ces objectifs n’ont pas été atteints en 2012 ; par exemple, sur les 68 % des établissements de restauration publique proposant du bio, la part de « produits bio » était de 12 % en 2012.

Lors des assises nationales de l’agriculture biologique le 10 octobre 2012, le ministre en charge de l’Agriculture a confirmé sa volonté de donner un élan supplémentaire au développement de l’agriculture biologique, qui se traduira par le programme « Ambition Bio 2017 ». Un premier objectif est fixé dans la feuille de route gouvernementale pour la transition écologique : doubler le pourcentage de surface agricole en agriculture biologique d’ici fin 2017 par rapport à 2012.

Mis à jour le 22/05/2015

http://www.gouvernement.fr http://www.legifrance.gouv.fr/ http://www.service-public.fr/ http://www.france.fr/ http://www.data.gouv.fr/