Accès rapides : vers le site web du ministère
> Recherche avancée

Ministère de la Transition
écologique et solidaire

Commissariat général au Développement durable

OBSERVATION ET STATISTIQUES

L'essentiel sur…

> Retour accueil de la rubrique

Effet de serre

L'effet de serre

9 articles

La fonte des glaciers

Au cours des deux dernières décennies, les glaciers continentaux (y compris Groenland et Antarctique) et la banquise se sont réduits. C’est la conséquence de l’augmentation de la température de l’atmosphère et des océans. Le processus semble s’accélérer depuis la fin du XXe siècle. La pollution atmosphérique au travers des retombées de polluants contribue également à ce processus : en effet, certains dépôts atmosphériques assombrissent la surface des glaciers et favorisent donc l’absorption de la chaleur (conséquence de la réduction de l’albédo des surfaces glacées).

Graphe : Évolution de l’étendue de la banquise


Les glaciers pyrénéens sont particulièrement affectés par ce phénomène. Ainsi, en 100 ans, le glacier d’Ossoue a perdu 60 % de sa surface. En 13 ans, le glacier d’Ossoue a perdu 17,8 mètres d’équivalent en eau liquide, ce qui correspond à une épaisseur de 20 mètres. Son épaisseur diminue d’environ 1,5 mètre par an en moyenne.

Graphe : Évolution du bilan de masse du glacier d’Ossoue (Pyrénées française)

Graphe : Évolution du bilan de masse des glaciers tempérés des Alpes françaises

Le retrait des glaciers a des incidences directes sur la ressource en eau, notamment durant les périodes estivales. Par ailleurs la fonte des glaciers participe à l'élévation du niveau des mers.

D’après le Giec, selon le scénario étudié, les projections pour la fin du XXIe siècle indiquent que :
-    l’étendue de la banquise diminuera quel que soit le mois de l’année. Pour septembre, la diminution est comprise entre 43 % et 94 %. Pour février, elle est comprise entre 8 % et 34 % ;
-    le volume total des glaciers, en excluant les glaciers périphériques de l’Antarctique, diminuera de 15 à 85 % ;
-    la surface du manteau neigeux de l’hémisphère Nord au printemps diminuera de 7 % à 25 % selon le scénario.

Voir aussi

Sites internet

Bibliographie

Mis à jour le  2/12/2015

http://www.gouvernement.fr http://www.legifrance.gouv.fr/ http://www.service-public.fr/ http://www.france.fr/ http://www.data.gouv.fr/