Accès rapides : vers le site web du ministère
> Recherche avancée

Ministère de la Transition
écologique et solidaire

Commissariat général au Développement durable

OBSERVATION ET STATISTIQUES

L'essentiel sur…

> Retour accueil de la rubrique

Sol et sous-sol

Phénomènes telluriques

5 articles

Le volcanisme en métropole et en outre-mer

Considérés comme un transfert de matière et d’énergie, les volcans et leurs manifestations résultent d’une remontée de magma vers la surface terrestre. Les volcans représentent également des sources de minéraux, de matériaux (pouzzolane, roche volcanique poreuse) et d’énergie géothermique et leurs sols sont  réputés pour leur fertilité.

En France, le volcanisme actif concerne essentiellement les Antilles et la Réunion. L’arc des Antilles situé sur une zone de subduction où la plaque nord-américaine plonge sous la plaque Caraïbe, compte au moins neuf volcans actifs. Les éruptions y sont souvent explosives en raison de la forte viscosité et de la richesse en gaz des magmas. Parmi les éruptions catastrophiques les plus meurtrières au monde, l’éruption de la Montagne Pelée à la Martinique le 8 mai 1902 a causé 29 000 morts et détruit les villes de Saint-Pierre et de Morne-Rouge. L’île de la Réunion se situe sur un point chaud à l’origine d’un alignement volcanique de l’Océan Indien et dont le début peut être tracé jusqu’en Inde. Les écoulements de lave et les panaches associés ont fréquemment touché des zones urbanisées : communes de Sainte-Rose (1977), Saint-Philippe (1986), Bois-Blanc (2002), Le Tremblet (2007). L’activité volcanique peut potentiellement toucher l’ensemble du massif volcanique et affecter plus de 200 000 habitants.

Carte : Les coulées récentes du Piton de la Fournaise

 

Les roches nues qui peuvent être assimilées aux volcans du Piton des Neiges et de celui de la Fournaise et aux coulées de laves anciennes ou récentes épanchées sur leurs flancs, occupent 3 % de la surface de l’île de la Réunion en 2012 (soit 7 461 ha). L’activité volcanique du Piton de la Fournaise a occasionné un changement d’occupation de 22 ha gagnés par les roches nues sur la forêt et végétation arbustive en mutation entre 2006 et 2012. L’éruption exceptionnelle de 2007 a d’ailleurs produit un effondrement spectaculaire du cratère du Dolomieu au sommet du Piton de la Fournaise et isolé le village du Tremblet pendant plusieurs semaines. Depuis lors, 3 éruptions ont eu lieu en 2010, une en 2014. Parmi les 4 éruptions de 2015, celle de mi-mai a provoqué des concentrations de dioxyde de soufre dans l’air au-delà du seuil d'alerte.

Carte : L’emprise des volcans et des coulées de lave à la Réunion


En revanche, en Polynésie française et dans le Massif central (volcanisme interne à une plaque anormalement amincie) les volcans sommeillent, même si certains d’entre eux peuvent à nouveau entrer en éruption.

Articles liés :


Voir aussi :

  • Be safe net, rubrique Risques naturels > Éruption volcanique

Mis à jour le  2/03/2017

http://www.gouvernement.fr http://www.legifrance.gouv.fr/ http://www.service-public.fr/ http://www.france.fr/ http://www.data.gouv.fr/