Accès rapides : vers le site web du ministère
> Recherche avancée

Ministère de la Transition
écologique et solidaire

Commissariat général au Développement durable

OBSERVATION ET STATISTIQUES

L'essentiel sur…

> Retour accueil de la rubrique

Gestion des ressources

Gestion et utilisation des ressources

9 articles

Les matières et produits exportés

Les matières exportées de France sont comptabilisées sous toutes leurs formes, comme dans le cas des importations (matières brutes, produits semi-finis et produits finis). Elles se déclinent également en flux apparents et flux indirects associés aux exportations.

En 2013, les flux de matières exportées sont supérieurs de 21 % à ceux de 1990, atteignant 193 millions de tonnes (Mt), soit 2,9 tonnes par habitant (t/hab.). Les exportations se sont aussi diversifiées en nature.

Matières et produits exportés

Les produits de la biomasse agricole, sylvicole ou issus de la pêche, comme les préparations alimentaires à base de viande, de céréales ou encore les panneaux en particules de bois, constituent le premier flux de matières exportées, avec plus de 40 % du total. Cette proportion a peu varié depuis 1990. Les minerais métalliques, surtout les produits constitués principalement de métal, totalisent près de 20 % des exportations (36 Mt) : en 2013, les exportations de minerais et produits métalliques sont supérieures de 25 % à celles de 1990.

Les exportations apparentes par catégories de matière en 2013

Catégorie de matières

Exemples de matières ou de produits

Exportations apparentes en 2013 (en tonnes par habitant)

Matière issue de l’agriculture et de la pêche

Diverses préparations alimentaires à base de viande, de poissons, de céréales,…, café, chocolat, produits manufacturés en cuir, laine ou soie,…, pulpe de papier, fleurs

1

Minerais métalliques et produits à base dominante de métal

Voitures, rails, machines à laver

0,5

Combustibles fossiles et produits dérivés

Pétrole et produits pétroliers, charbon, gaz naturel, fuel

0,3

Bois et produits dérivés

Grumes, planches, charpentes, panneaux en particules de bois, traverses de rail en bois, charbon de bois, pâte à papier, caoutchouc naturel

0,3

Minéraux non métallique et produits à dominante non métallique

Divers articles en pierre de marbre, de grès, de granit,…, en amiante-ciment, matériaux de construction en argile, bitume, articles de verre, quartz, diverses substances minérales, y compris pour engrais, diamant travaillé ou non

0,3

Produits à base dominante de combustibles fossiles

Plastiques, fibres synthétiques, produits chimiques organiques

0,2

Autres produits

Vêtements, produits pharmaceutiques et cosmétiques, lunettes, montres, instruments de musiques, œuvre d'art, certains équipements de jeux et sport,...

0,2

Source : Douanes françaises. Traitements : SOeS, 2015

Les exportations de combustibles fossiles et des produits qui en dérivent (essentiellement le pétrole raffiné, les matières plastiques et les produits chimiques organiques) ont progressé de 69 % depuis 1990 et représentent environ 20 % du total exporté en 2013.

La création de biens et le fonctionnement des services en France ont entraîné en 2013 l’exportation de près de 3 tonnes de matières par habitant, soit presque moitié moins que pour les importations. Cependant, de la même façon que pour les importations, il est possible d’estimer des flux indirects associés aux exportations, correspondant aux matières nécessaires lors de l’extraction, de la fabrication, du conditionnement ou du transport de produits en France, mais ne sortant pas physiquement du territoire. La prise en compte de ces flux indirects associés aux exportations porte alors les exportations totales à 15 tonnes de matières par habitant, soit un peu plus de 990 Mt de matières. C’est plus du quintuple de ce qui est compté à la frontière de la France.

Les catégories « biomasse, produits issus de la biomasse » et « minerais métalliques et produits à base dominante de métal » génèrent respectivement 41 % et 45 % des flux indirects associés aux exportations françaises.

Comme pour les importations, la répartition entre les matières premières, les produits semi-finis et finis tend à se modifier dans les exportations françaises. Les produits finis et semi-finis, qui représentaient environ 55 % de la masse totale des exportations en 1990, en représentent environ les deux tiers en 2013. Les produits finis et semi-finis sont à l’origine d’une proportion plus importante des flux indirects associés.

Mis à jour le  3/05/2016

http://www.gouvernement.fr http://www.legifrance.gouv.fr/ http://www.service-public.fr/ http://www.france.fr/ http://www.data.gouv.fr/