Accès rapides : vers le site web du ministère
> Recherche avancée

Ministère de la Transition
écologique et solidaire

Commissariat général au Développement durable

OBSERVATION ET STATISTIQUES

L'essentiel sur…

> Retour accueil de la rubrique

Eau et assainissement

Gestion de l'eau potable et des eaux usées

10 articles

Assainissement : le milieu récepteur des eaux usées collectées

Les eaux usées collectées par le réseau de collecte sont destinées à être rejetées dans le milieu naturel soit directement, soit, dans 98 % des cas, après traitement par une station de traitement des eaux usées.

Selon le contexte géographique du lieu de rejet, le milieu récepteur des eaux usées peut être :
    - une eau de surface (fleuves, rivières, lacs, étangs …),
    - le sol (les eaux s’infiltrent dans le sol, généralement par l’intermédiaire de fossé),
    - une eau côtière (mer, océan),
    - un estuaire (ou un étang salé).

Dans la majorité des cas, les eaux usées traitées par les stations de traitement des eaux usées (STEU), ou stations d'épuration, sont rejetées dans une eau de surface (88 %). Les autres types de milieu récepteur sont par ordre d’importance le sol (9,5 %), les eaux côtières (1,5 %) et les estuaires (1 %).

Quel que soit le type de milieu récepteur, la réglementation européenne a demandé à chaque Etat membre de définir des zones sensibles à l’eutrophisation. L'eutrophisation est la modification et la dégradation d'un milieu aquatique, lié à un apport excessif de substances nutritives (azote et phosphore provenant surtout des eaux usées et des exploitations agricoles), qui augmentent la production d’algues et d'espèces aquatiques. Ainsi, tout rejet de station de traitement des eaux usées en zone sensible doit respecter des normes strictes sur l’azote et/ou le phosphore.

Milieux de rejets des stations d’épuration

Source : SOeS-SSP, Enquête Eau 2008 et DEB, BDeru 2008.

Voir aussi...

Mis à jour le  6/04/2011

http://www.gouvernement.fr http://www.legifrance.gouv.fr/ http://www.service-public.fr/ http://www.france.fr/ http://www.data.gouv.fr/