Accès rapides : vers le site web du ministère
> Recherche avancée

Ministère de la Transition
écologique et solidaire

Commissariat général au Développement durable

OBSERVATION ET STATISTIQUES

L'essentiel sur…

> Retour accueil de la rubrique

Industrie

Industrie et environnement

12 articles

Les accidents industriels

En 2009, 1 020 accidents impliquant des installations classées pour la protection de l'environnement (ICPE) ont été déclarés, pour un total de 19 630 sur la période 1992 – 2009 (base Aria). Sur ces 1 020 accidents, 46 % concernaient l’industrie manufacturière, 12 % des installations de production et de distribution d’eau ou de traitement de déchets, 2,3 %  le secteur de l’énergie (hors industrie nucléaire) et 0,6 % les industries extractives.

Les industries chimiques et pharmaceutiques regroupent 14 % des accidents déclarés par les installations classées françaises tandis que les industries agroalimentaires en rassemblent 6%. Certains secteurs tels que les industries chimiques et pharmaceutiques ainsi que la cokéfaction et le raffinage ont connu plus d’accidents en 2009 que la moyenne observée depuis 1992. Dans 59 % des cas, les accidents se produisent pendant une période d’activité réduite de l’établissement ou de travaux et dans 12 % des cas, lors des maintenances ou des entretiens d’installations.


En terme d’occurrence (nombre d’accidents par rapport au nombre d’installations), le secteur du raffinage du pétrole compte un nombre important d'accidents avec 1,6 accidents par site et par an, en moyenne sur 18 ans. A l’opposé, l’industrie chimique et pharmaceutique comptabilise en moyenne moins de 0,2 accidents par site et par an.


En 2009, 273 accidents impliquant des ICPE ont eu des conséquences sur l’environnement. 45 % d’entre eux sont imputables à l’industrie manufacturière, 19 % aux activités de production d’eau et de traitement des déchets, 2 % au secteur de l’énergie (hors industrie nucléaire) et enfin 1 % aux industries extractives.

1 accident sur 4 de l’industrie manufacturière et 43 % des accidents des installations de production d’eau et de traitement des déchets ont eu des répercussions sur l’environnement.

Les pressions environnementales exercées sont des émissions ou les déversements directs de matières dangereuses ou polluantes dans l’eau, l’air ou les sols.
Elles peuvent donc engendrer une pollution des eaux souterraines, superficielles, des berges, des sols ou une pollution atmosphérique avérée. Elles peuvent également porter atteinte à la faune sauvage, aux animaux d’élevage ainsi qu’à la flore sauvage ou aux cultures.
Certains secteurs de l’industrie manufacturière impactent davantage l’environnement que d’autres : ainsi, les accidents de l’industrie chimique et pharmaceutique regroupent à eux seuls 46,3 % des accidents de l’industrie manufacturière qui ont eu des répercussions sur l’environnement en 2009, la cokéfaction et le raffinage 17,1 % et les industries agroalimentaires 8,1 %.


 

En 2009, 15,3 % des accidents de l’industrie manufacturière ont eu pour conséquence une pollution atmosphérique. 8,4 % d’entre eux ont engendré une pollution des eaux de surface.

 

Voir aussi :

Mis à jour le 23/11/2011

http://www.gouvernement.fr http://www.legifrance.gouv.fr/ http://www.service-public.fr/ http://www.france.fr/ http://www.data.gouv.fr/