Accès rapides : vers le site web du ministère
> Recherche avancée

Ministère de l’Environnement,
de l’Énergie et de la Mer

Commissariat général au Développement durable

OBSERVATION ET STATISTIQUES

L'essentiel sur…

> Retour accueil de la rubrique

Ménages

Ménages et environnement

7 articles

La consommation d’énergie et les émissions polluantes liées aux déplacements

En France, les véhicules particuliers sont à l’origine de plus de la moitié des émissions de gaz à effet de serre du secteur des transports. En 2014, la voiture particulière reste le mode de déplacement privilégié des voyageurs (84 % du transport intérieur et près de 830 milliards de voyageurs-kilomètres). Cette part est stable depuis les années 1990.
Cependant, depuis le début des années 2000, le transport collectif terrestre de voyageurs, exprimé en voyageurs-kilomètres, progresse, en particulier pour le routier (+ 29 % entre 2000 et 2014). Le transport ferroviaire suit la même tendance (+ 26 % sur la même période) avec toutefois un léger repli observé depuis 2011.
Le transport aérien, après une forte croissance dans les années 1990, est en baisse depuis les années 2000 (- 7 % entre 2000 et 2014) et représente 1 % des déplacements de voyageurs en 2014.

Graphe : part modale du transport de voyageurs en 2014


Le parc de voitures particulières comprend 31,7 millions de véhicules immatriculés en France en 2014. Il est en constante augmentation depuis les années 1990. Cependant, depuis 2000, il progresse moins vite que le nombre de ménages. Dans le même temps, la distance annuelle parcourue par voiture individuelle diminue (- 6 % entre 2000 et 2014) et atteint 12 753 km en 2014. À l’inverse, la circulation des voitures particulières (432,7 milliards de véhicules-km en 2014), continue d’augmenter (+ 8 % sur la même période), principalement en raison du nombre croissant de véhicules sur le territoire.
L’augmentation du prix du carburant, le développement de modes de transport alternatifs à la voiture en milieu urbain (tramways, bus à haut niveau de service, vélos en libre-service…) et l’attrait des modes de déplacement collaboratifs (covoiturage…) peuvent contribuer à ce changement progressif des pratiques individuelles en matière de déplacement.

Graphe : évolution du nombre de véhicules et des distances parcourues par les ménages

Graphe : évolution des émissions de gaz à effet de serre des voitures particulières


Entre 1990 et 2008, les émissions des voitures particulières ont baissé pour les oxydes d'azote (NOx), les composés organiques volatiles non méthaniques (COVNM) et les particules (PM1, PM2,5 et PM10). En revanche, les émissions d'hydrocarbures aromatiques polycycliques (HAP) sont en forte croissance, en liaison avec la diésélisation du parc.

Graphe : Evolution des émissions de polluants des véhicules particuliers depuis 1990 et part dans les émissions nationales en 2013

Articles liés

Voir aussi...


Bibliographie
Chiffres clés des transports - édition 2016, SOeS, Repères, mars 2016, 40 p.
Bilan de la qualité de l’air en France en 2014, SOeS, Références, septembre 2015, 60 p.

Mis à jour le 19/05/2016

http://www.gouvernement.fr http://www.legifrance.gouv.fr/ http://www.service-public.fr/ http://www.france.fr/ http://www.data.gouv.fr/