Accès rapides : vers le site web du ministère
> Recherche avancée

Ministère de la Transition
écologique et solidaire

Commissariat général au Développement durable

OBSERVATION ET STATISTIQUES

L'essentiel sur…

> Retour accueil de la rubrique

Tourisme

Tourisme et environnement

7 articles

Le secteur économique du tourisme en France

La  France est la première destination touristique mondiale depuis le milieu des années 1980. Avec 84,7 millions de touristes étrangers en 2013, elle devance les États-Unis et l’Espagne (respectivement 67 millions et 60,6 millions de touristes étrangers d’après l’Organisation mondiale du tourisme - OMS). Le nombre de touristes étrangers en France mérite toutefois d’être commenté : d’après l’Insee, il comptabilise une part de séjours qui sont en réalité de simples transits comportant une nuit passée en France. Ainsi, sur les 82 millions de touristes étrangers en 2007 sur le territoire français, l’Insee comptabilisait 14 millions de personnes transitant sur le territoire avant d’atteindre une autre destination (source : Le tourisme en France, édition 2008).

71 % des Français ont réalisé au moins un voyage (séjour avec au moins une nuit passée hors du domicile) pour motif personnel en France métropolitaine en 2012. En moyenne, ils ont réalisé 4,4 voyages pour motif personnel en France métropolitaine en 2012, toutes durées confondues (source : DGCIS, enquête Suivi de la demande touristique – SDT, 2013).

La capacité d’hébergement marchand (hôtels de tourisme, résidences de tourisme, et hébergements assimilés, campings, villages de vacances et maisons familiales, auberges de jeunesses et assimilés, meublés classés de tourisme, chambres d’hôtes) et non marchand (résidences secondaires) s’élève à plus de 20 millions de lits. Elle se répartit comme suit :

Capacité d'hébergement  marchand et non marchand en 2013
En milliers de lits touristiques                        

France métropolitaine
DOMFrance entière
Hébergement marchand5 750 375 787
Résidences secondaires14 58412614 710
Total hébergements20 33416320 497

Source: DGCIS, Mémento du tourisme, 2013              

D’après l’enquête DGCIS – Banque de France menée auprès des visiteurs venant de l’étranger (EVE), les touristes étrangers ont totalisé 600 millions de nuitées en France métropolitaine en 2013, contre 578 millions en 2012. Les touristes français ont passé 1 milliard de nuitées dans les hébergements de France métropolitaine en 2012 (source : DGCIS, enquête SDT, 2013).

En 2012, la consommation touristique intérieure française (CTI), à savoir l’ensemble des dépenses touristiques réalisées par les touristes résidents et non-résidents, a atteint 149 milliards d’euros (chiffre provisoire – source : DGCIS, 2013). Ces dépenses émanent pour deux tiers de personnes résidant en France et pour un tiers de personnes résidant à l’étranger. En matière de recettes tirées du tourisme international, la France occupe la troisième position, derrière les États-Unis et l’Espagne.

Le tourisme est  une activité économique essentielle pour la France. La consommation touristique intérieure représente 7,3 % du PIB en 2012 (chiffre provisoire – sources : DGCIS, Compte satellite du tourisme - Insee,  Comptes nationaux, 2013). Les effectifs salariés au 31 décembre 2012 dans les secteurs d’activités caractéristiques du tourisme s’élèvent à 1,2 millions en France métropolitaine (source : Acoss).

La production de la branche « Hébergement et restauration » représente 2,4 % dans l’ensemble de l’économie (chiffre provisoire - source : Insee, Comptes nationaux, 2013).

Le tourisme constitue l’un des premiers postes exportateurs nets de l’économie française : l’excédent du poste « Voyages » est passé de 7,1 milliards d’euros (Md€) en 2011 à 10,7 Md€ en 2012 (chiffre révisé) puis à 10,4 Md€ en 2013 (sources : DGCIS - Banque de France).

Au niveau régional (métropole), les revenus du tourisme dans l’économie varient d’une région à l’autre. Les régions Île-de-France (39 M€), Provence-Alpes-Côte d’Azur (Paca) (18 M€) et Rhône-Alpes (17 M€) arrivent en tête pour la CTI. Les régions Champagne-Ardenne, Franche-Comté, Haute-Normandie et Picardie enregistrent les plus faibles CTI (moins de 2 M€).

Il en est de même pour le poids du tourisme dans l’économie régionale. La Corse (21 %), Paca et Languedoc-Roussillon (13 %) arrivent en tête. En revanche, le tourisme pèse le moins dans l’économie régionale pour Haute-Normandie, Lorraine et Nord-Pas-de-Calais (moins de 4 % du PIB) – (source : Insee - DGCIS, Compte satellite du tourisme régionalisé, 2011).

Terminologie :

•    Français : l’ensemble des résidents en France.
•    Voyage : tout départ du domicile, retour à celui-ci avec au moins une nuit passée en dehors. Court voyage : de 1 à 3 nuitées. Long voyage : au moins 4 nuitées.
•    Vacances : selon l’OMS, et depuis 1995, ensemble des déplacements d’agrément d’au moins 4 nuits consécutives hors du domicile. Sont exclus les déplacements professionnels, les voyages d’études, les séjours motivés par la maladie ou le décès d’un proche, les séjours de santé dans des établissements spécialisés.
•    Touriste : visiteur qui passe au moins une nuit dans un moyen d’hébergement collectif ou privé dans le lieu visité.
•    Touristes résidents : touristes français et étrangers dont le domicile habituel est situé en France (y compris DOM).
•    Touristes non-résidents : touristes français et étrangers dont le domicile est situé dans un autre pays que la France.

Méthodologie :

L’enquête Suivi de la demande touristique (SDT) conduite par la direction générale de la compétitivité de l’industrie et des services (DGCIS) permet de suivre l’évolution des comportements touristiques des résidents en France. Cette enquête mensuelle est réalisée par voie postale auprès d’un panel de 20 000 personnes, âgées de 15 ans et plus, représentatif de la population résidente. L’enquête SDT a fait l’objet de plusieurs modifications (collecte, questionnaire) au cours des années 2007 et 2008, ce qui a entraîné une rupture de série dans le niveau des voyages et des nuitées. Les données ont été rétropolées à partir de 2005.

L’enquête auprès des visiteurs venant de l’étranger (EVE)
réalisée par la DGCIS et la Banque de France permet de suivre les comportements touristiques sur le territoire français des personnes résidant à l’étranger et les dépenses associées. L’enquête est réalisée auprès des visiteurs à leur sortie du territoire métropolitain. 80 000 questionnaires sont collectés chaque année.


Voir aussi…

•    http://www.entreprises.gouv.fr/tourisme (direction générale des entreprises, ex. DGCIS)
•    www.insee.fr/
•    http://www.onml.fr (Observatoire national de la mer et du littoral)
•    http://www.atout-france.fr (Agence de développement touristique de la France)

Mis à jour le  8/06/2015

http://www.gouvernement.fr http://www.legifrance.gouv.fr/ http://www.service-public.fr/ http://www.france.fr/ http://www.data.gouv.fr/