Accès rapides : vers le site web du ministère
> Recherche avancée

Ministère de la Transition
écologique et solidaire

Commissariat général au Développement durable

OBSERVATION ET STATISTIQUES

L'essentiel sur…

> Retour accueil de la rubrique

Commerces et services

Impacts des activités du tertiaire

3 articles

La consommation d’énergie du secteur tertiaire

La consommation finale d’énergie du secteur tertiaire s’élève à  20,6 Mtep en 2007, soit environ 15% de la consommation d'énergie finale nationale (à climat normal, c'est-à-dire corrigé des variations climatiques).  Elle a augmenté d'environ 30% depuis 1990, principalement du fait de l’accroissement des surfaces construites, de la forte progression des usages spécifiques de l’électricité (éclairage, informatique, électroménager…) et de la climatisation. Les branches "bureaux" et "commerce" de ce secteur sont les plus consommatrices d’énergie, représentant à elles seules 50% des consommations du tertiaire. La consommation d’énergie de ces deux activités enregistre une croissance continue sur la période 1990-2007.

La maîtrise de la consommation d’énergie est un enjeu majeur du développement durable, en particulier dans la lutte contre le changement climatique. La loi Grenelle I fixe comme objectif de réduire les consommations d'énergie du parc des bâtiments existants d'au moins 38% par rapport à 2007 d'ici 2020.

La consommation d’énergie* du secteur tertiaire

En GWhLa consommation d’énergie* du secteur tertiaireNote : * corrigée des variations climatiques, c'est-à-dire calculée en tenant compte d'un indice de rigueur climatique, permettant d'obtenir la consommation correspondant à des conditions climatiques "normales".
Source : Ceren.

La consommation d’énergie* du secteur tertiaire par branche

En GWhLa consommation d’énergie* du secteur tertiaire par brancheNote : * corrigée des variations climatiques, c'est-à-dire calculée en tenant compte d'un indice de rigueur climatique, permettant d'obtenir la consommation correspondant à des conditions climatiques "normales".
Source : Ceren.

Le chauffage reste l’usage le plus consommateur du secteur tertiaire, avec 51 % de la consommation totale en 2007. A cette date, les locaux du tertiaire représentent 891 millions de m2 chauffés. Le gaz est l’énergie de chauffage la plus utilisée avec 48% des surfaces chauffées en 2007. Le fuel, en déclin constant, représente 27%. L’électricité, en hausse continue, représente 15% en 2007.

La consommation d’énergie* du secteur tertiaire : répartition par usage en 2007

La consommation d’énergie* du secteur tertiaire : répartition par usage en 2007Notes : * corrigée des variations climatiques, c'est-à-dire calculée en tenant compte d'un indice de rigueur climatique, permettant d'obtenir la consommation correspondant à des conditions climatiques "normales".
 (1) électricité nécessaire pour les services qui ne peuvent être rendus que par l’usage de l'énergie électrique, tels que l'éclairage et l'électroménager. Elle ne prend pas en compte l'eau chaude, le chauffage et la cuisson, qui peuvent utiliser différents types d'énergie.
Source : Ceren.

Entre 1990 et 2007, la consommation de chauffage du secteur tertiaire progresse trois fois  moins vite que les superficies chauffées. L’effet de structure énergétique, c'est-à-dire le transfert des combustibles fossiles vers l’électricité, et la baisse des consommations unitaires au m2 ont donc joué un rôle modérateur. La diminution des consommations unitaires résulte des améliorations apportées à l’isolation des bâtiments existants et du renouvellement des installations avec des équipements plus performants.

Consommation d’énergie* du secteur tertiaire pour le chauffage

En indice base 100 en 1990Consommation d’énergie* du secteur tertiaire pour le chauffageNote : * corrigée des variations climatiques, c'est-à-dire calculée en tenant compte d'un indice de rigueur climatique, permettant d'obtenir la consommation correspondant à des conditions climatiques "normales".
Source : Ceren.

La consommation d’électricité spécifique (éclairage, informatique, électroménager…) est le second poste de consommation d’énergie du secteur tertiaire, représentant 23% de la consommation en 2007, et évolue de manière plus importante que le parc. Entre 2000 et 2007, elle a augmenté de 15%, reflétant une utilisation plus intense des équipements consommateurs, en raison notamment :

  • de la progression de l’informatique et de la bureautique dans les bureaux et les autres branches,
  • de l’augmentation de la part du grand commerce dans la branche commerce, plus consommateur en électricité spécifique (notamment pour le froid alimentaire),
  • du développement de l’imagerie médicale dans le secteur de la santé.

Une faible part de la consommation d’énergie du tertiaire est due à la climatisation (6% en 2007), mais ce poste a augmenté de 45% entre 2000 et 2007. Environ 20% de la surface des locaux du tertiaire est climatisée. Les branches bureaux et commerce représentent à elles seules 70% des surfaces climatisées.

Voir aussi...

  • www.ceren.fr (centre d'études et de recherches économiques sur l'énergie)

Mis à jour le  5/08/2010

http://www.gouvernement.fr http://www.legifrance.gouv.fr/ http://www.service-public.fr/ http://www.france.fr/ http://www.data.gouv.fr/