Accès rapides : vers le site web du ministère
> Recherche avancée

Ministère de la Transition
écologique et solidaire

Commissariat général au Développement durable

OBSERVATION ET STATISTIQUES

L'essentiel sur…

> Retour accueil de la rubrique

Métiers de l'économie verte

Le marché du travail

4 articles

Les caractéristiques des offres d'emploi concernant les métiers de l'économie verte en 2015

En 2015, les employeurs ont déposé près de 369 500 offres d’emploi auprès de Pôle emploi sur les métiers verts (plus de 22 400) ou verdissants (plus de 347 000), représentant environ 14 % de l’ensemble des offres déposées.

Les métiers du bâtiment et des transports sont les plus recherchés par les employeurs
En 2015, plus d’une offre d’emploi sur deux déposée par les employeurs cette même année à Pôle emploi concerne les métiers liés au bâtiment (38 %), en particulier les métiers de la construction-rénovation, ou aux transports (24 %), les métiers de la conduite représentant la quasi-totalité des offres. Le domaine de l’industrie constitue 13,5 % des offres, largement représenté par les métiers de la mécanique automobile.

 Graphe : Répartition par catégorie des offres d’emploi déposées en 2015 sur les métiers de l’économie verte

Les offres d’emploi sur les métiers verts, a priori plus précaires que pour les autres métiers

Comme pour l’ensemble des métiers (42 %), les offres d’emploi déposées par les employeurs en 2015 auprès de Pôle emploi sur les métiers de l’économie verte sont majoritairement des contrats à durée déterminée (39 %). Cette part s’élève à 72 % pour les métiers verts dont 12 % correspondent à des contrats à durée déterminée d’insertion, destinés aux personnes au chômage et rencontrant des difficultés sociales et professionnelles particulières, recrutées par une entreprise d'insertion, une association intermédiaire ou un atelier et chantier d'insertion. Les métiers verts de l’entretien des espaces naturels et des déchets sont principalement concernés par ce type de contrat. Le nombre de CDI offerts est ainsi deux fois moins important pour les métiers verts (15 %) que pour l’ensemble des métiers de l’économie verte (32 %) et que pour l’ensemble des métiers (37 %). Les contrats intérimaires sont par ailleurs plus répandus parmi les offres d’emploi portant sur les métiers de l’économie verte (25 % contre 15 % pour l’ensemble des métiers), en particulier sur les métiers verdissants du bâtiment.

 Graphe : Répartition des offres d’emploi déposées sur les métiers de l’économie verte en 2015 selon le type de contrat


Sur l’ensemble des métiers, les employés qualifiés (41 %) ou non qualifiés (24 %) correspondent au niveau de qualification le plus recherché dans les offres d’emploi. Sur le champ de l’économie verte, le constat est différent : les employés non qualifiés (32 %) et les manœuvres (20 %) sont les qualifications les plus demandées par les employeurs déposant des offres d’emploi sur les métiers verts, notamment sur les métiers liés aux déchets, au nettoyage des espaces urbains et à l’entretien des espaces naturels ; les employés et les ouvriers qualifiés (respectivement 28 % et 30 %) sont, quant à eux, caractéristiques des offres sur les métiers verdissants. Les ouvriers qualifiés sont très recherchés parmi les offres d’emploi portant sur les métiers de la construction-rénovation dans le domaine du bâtiment ; les employés qualifiés sont, quant à eux, plus fréquemment recherchés parmi les métiers du tourisme-animation et de la conduite dans le domaine des transports.

Graphe : Répartition des offres d’emploi déposées sur les métiers de l’économie verte en 2015 selon la qualification recherchée
 

Le temps plein est majoritaire dans les offres d’emploi, que ce soit sur l’ensemble des métiers (71 %) que sur les métiers de l’économie verte (84 %). Les métiers verts se distinguent néanmoins par un nombre plus important de contrats proposés à temps partiel (entre 9 h et 31 h) : 46 % des offres sont concernées contre 12 % pour les métiers de l’économie verte et 23 % tous métiers confondus.

 

 

Mis à jour le 20/10/2016

http://www.gouvernement.fr http://www.legifrance.gouv.fr/ http://www.service-public.fr/ http://www.france.fr/ http://www.data.gouv.fr/