Accès rapides : vers le site web du ministère
> Recherche avancée

Ministère de la Transition
écologique et solidaire

Commissariat général au Développement durable

OBSERVATION ET STATISTIQUES

L'essentiel sur…

> Retour accueil de la rubrique

Eau et assainissement

Gestion de l'eau potable et des eaux usées

10 articles

Gestion de l'eau potable et des eaux usées

L'essentiel sur... Environnement

L’eau qui coule de nos robinets a été prélevée soit dans des nappes souterraines, soit en eau superficielle. Cette eau est analysée et le plus souvent traitée pour la rendre potable. Elle est ensuite stockée, puis distribuée via un réseau de canalisations jusqu'à nos robinets. En France, près de 6 milliards de m3 ont été mis en distribution en 2008 et 906 000 km de canalisations parcourent nos sous-sols entre les réservoirs et les usagers.

La totalité de l’eau potable produite n’est pas consommée par les 24 millions d’abonnés :

  • une partie va être utilisée par les mairies pour des opérations de rinçage du réseau, de nettoyage de la voirie, de l’arrosage public, ou bien à partir des bornes pour la lutte contre les incendies (environ 3% du volume produit en 2008) ;
  • une autre partie va être perdue durant la distribution, en raison de défauts d’étanchéité du réseau liés à son vieillissement (environ 22% du volume produit en 2008).

Le circuit de l’eau ne s’arrête cependant pas là. Les communes ont obligation de recueillir les "eaux usées" rejetées par les ménages ou les entreprises autorisées à rejeter dans le réseau collectif, et de les assainir avant leur rejet dans la nature. Une partie des eaux de pluie arrive également dans le réseau de collecte. Ces eaux sont recueillies et traitées, de plus en plus souvent via un réseau secondaire spécifique.

Avec 18 600 stations d’épuration des eaux usées réparties sur le territoire national, la France dispose d’une capacité de traitement équivalente à 98 millions d’habitants, qui représente donc une fois et demie la population résidente. En effet, en plus des habitants, les stations peuvent traiter des effluents d'industries raccordées aux réseaux d'assainissement. Par ailleurs, les régions touristiques sont équipées en fonction du nombre d’habitants en pleine saison.

Le traitement des eaux usées se traduit par la production de boues. Ces boues produites doivent subir des traitements afin de valoriser leurs propriétés fertilisantes. Cependant, seuls 60% des stations sont équipés de ce type de filière.

En 2008, 15% des logements en France ne sont pas reliés au système d'assainissement collectif  et disposent d'un assainissement autonome, soit 5 millions de logements.

Pour toutes ces étapes – captage, traitement, distribution, collecte, assainissement -, la gestion relève de la responsabilité des communes ou de leurs groupements. Elle peut être assurée directement par la commune (gestion dite « en régie ») ou déléguée à des entreprises privées.

Le prix de l’eau varie d’une commune à une autre. Ces variations peuvent s'expliquer par des différences de disponibilité et de qualité de la ressource en eau utilisée ou de traitements effectués.

Mis à jour le 06.04.2011

http://www.gouvernement.fr http://www.legifrance.gouv.fr/ http://www.service-public.fr/ http://www.france.fr/ http://www.data.gouv.fr/