Accès rapides : vers le site web du ministère
> Recherche avancée

Ministère de la Transition
écologique et solidaire

Commissariat général au Développement durable

OBSERVATION ET STATISTIQUES

L'essentiel sur…

> Retour accueil de la rubrique

Pêche et sylviculture

Pêche et aquaculture

3 articles

Pêche et aquaculture

L'essentiel sur...l'environnement

Pêche et aquaculture : de nombreux stocks en danger

L’accroissement de la population mondiale et le changement des habitudes alimentaires ont entrainé une surexploitation importante des principaux stocks de poissons, coquillages et crustacés au niveau mondial depuis une trentaine d’années. En 2008, la FAO estimait que 85 % des stocks mondiaux étaient pleinement exploités ou surexploités.

Les principales zones de pêche des bateaux métropolitains sont l’Atlantique du Nord-Est, les eaux tropicales de l’océan Atlantique et de l’océan Indien et la Méditerranée.
En 2011, les ventes des pêches maritimes françaises représentaient 667 000 tonnes (y compris conchyliculture et pisciculture mais hors algues), pour 1,72 milliards d’euros.

Répartition géographique des pêches françaises en 2011

Zone de pêche Part de la zone (tonnages capturés) Principales espèces pêchées en tonnage
Atlantique Nord-Est / Mer du Nord 78 % Hareng, lieu noir, maquereau, sardine, chinchard, seiche et merlan
Eaux tropicales de l’Atlantique et de l’océan Indien 18 % Thon tropical
Méditerranée 4 % Thons, anchois et sardine

Source : Direction des pêches maritimes et de l’aquaculture (DPMA)

Mis à jour le 13.05.2014

http://www.gouvernement.fr http://www.legifrance.gouv.fr/ http://www.service-public.fr/ http://www.france.fr/ http://www.data.gouv.fr/