Accès rapides : vers le site web du ministère
> Recherche avancée

Ministère de la Transition
écologique et solidaire

Commissariat général au Développement durable

OBSERVATION ET STATISTIQUES

L'essentiel sur…

> Retour accueil de la rubrique

Sol et sous-sol

Pertes en sols

4 articles

Les pertes en sol

Des quantités importantes de sols disparaissent chaque année sous l’effet de leur dégradation physique. Nonobstant la nature et les propriétés des sols face à l’action naturelle de la pluie et du vent, les activités humaines (développement urbain, exploitation agricole et forestière, changements climatiques) amplifient considérablement la vulnérabilité des sols face à ces dégradations.
L’érosion hydrique génère ainsi une perte de 1,5 t/ha/an en moyenne. Pour près de 18 % du territoire métropolitain elle dépasse 1 t/ha/an, seuil à partir duquel l’érosion peut être considérée comme irréversible sur une période de 50 à 100 ans. De même, un quart des sols présente une sensibilité à l’érosion éolienne.
Par ailleurs, le risque élevé de tassement concerne 15 % des sols agricoles pour la culture du blé.
Enfin, malgré une très faible diminution du rythme d’accroissement de l’artificialisation des sols entre 2006 et 2012 (87 000 ha selon CORINE Land Cover), elle continue sa progression aux dépens des terres agricoles (87 %). C’est principalement au détriment des sols de très bonne qualité agronomique que cette expansion s’était réalisée entre 2000 et 2006.

Photo : artificialisation et imperméabilisation des sols : Îlot Sisley à Suresnes (Ile-de-France). © Arnaud Bouissou/Terra – 5 février 2014

Artificialisation et imperméabilisation des sols : Îlot Sisley à Suresnes (Ile-de-France).
© Arnaud Bouissou/Terra – 5 février 2014

Mis à jour le 24.02.2017

http://www.gouvernement.fr http://www.legifrance.gouv.fr/ http://www.service-public.fr/ http://www.france.fr/ http://www.data.gouv.fr/