Accès rapides : vers le site web du ministère
> Recherche avancée

Ministère de la Transition
écologique et solidaire

Commissariat général au Développement durable

OBSERVATION ET STATISTIQUES

Le point sur

La dépense en logement ralentit en lien avec le repli de l'activité immobilière

Le point sur n° 44 - mars 2010

Après avoir accéléré en 2008 en dépit d’une hausse des loyers moindre qu’en 2007, les dépenses courantes consacrées au logement (loyers, consommations d’énergie et charges) ralentissent nettement en 2009, à la faveur des effets de la baisse des prix des produits pétroliers. Les dépenses courantes de logement continuent cependant à peser de plus en plus lourd dans le budget des ménages, mais la hausse est limitée par la forte croissance des aides personnelles.
Parallèlement, les dépenses d’investissement décélèrent fortement en 2008. Ce repli correspond au recul des acquisitions de logements anciens et à la moindre progression de l’investissement neuf. Reflet de la crise immobilière, il s’accompagne d’un durcissement des conditions d’emprunts des ménages. La construction émanant des bailleurs sociaux soutient l’activité et joue un rôle contracyclique.
Au total, les dépenses en logement ralentissent en 2008, pour la deuxième année consécutive, pour atteindre 438 milliards d’euros, mais leur part dans le Produit intérieur brut (PIB), à 22,5 %, continue de progresser.

Mis à jour le 22/03/2010

> Retour liste des publications

Rechercher une publication

Espace documentaire

Retrouver ici les publications antérieures à 2000

Accéder aux archives

http://www.gouvernement.fr http://www.legifrance.gouv.fr/ http://www.service-public.fr/ http://www.france.fr/ http://www.data.gouv.fr/