Accès rapides : vers le site web du ministère
> Recherche avancée

Ministère de la Transition
écologique et solidaire

Commissariat général au Développement durable

OBSERVATION ET STATISTIQUES

Le point sur

Transport aérien de passagers et effet de serre

n° 97 - Novembre 2004

L’aviation commerciale émet 2,5% des émissions mondiales de dioxyde de carbone (CO2) dues aux activités humaines. Les émissions de vapeur d’eau (H2O), la formation de traînées de condensation et de cirrus, du fait de l’altitude, ainsi que les émissions d’oxydes d’azote (NOx) produisent de l’effet de serre supplémentaire.

Le Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC) estime que, pour une tonne de CO2 émise, le forçage radiatif de l’aviation est deux fois plus important que celui des autres activités. Sur cette base, l’aller-retour Paris-New York d’un voyageur en vol charter correspondrait au quart de l’impact climatique total induit par la consommation annuelle d’un Français.

L’augmentation de la mobilité des personnes et l’essor du tourisme international laissent présager une prolongation des tendances historiques de croissance du transport aérien de passagers. Les gains d’efficacité énergétique ne semblent pas suffisants pour empêcher une hausse significative de l’impact climatique du transport aérien.

Mis à jour le 01/11/2004

> Retour liste des publications

Rechercher une publication

Espace documentaire

Retrouver ici les publications antérieures à 2000

Accéder aux archives

http://www.gouvernement.fr http://www.legifrance.gouv.fr/ http://www.service-public.fr/ http://www.france.fr/ http://www.data.gouv.fr/