Accès rapides : vers le site web du ministère
> Recherche avancée

Ministère de la Transition
écologique et solidaire

Commissariat général au Développement durable

OBSERVATION ET STATISTIQUES

Le point sur

L'artificialisation s'étend sur tout le territoire

n° 80 - Janvier 2003

Les bâtiments, jardins et pelouses, routes et parkings... s'étendent sur près de 8% du sol métropolitain qui couvre environ 550.000 km2 dont, en 2000, la moitié est couverte par des zones de culture ou de prairies.

L'emprise artificielle, à l'impact non négligeable, croît rapidement. Les espaces bâtis ont augmenté leur superficie de 12% depuis 1992, les routes et parkings de 10% et les sols artificiels non bâtis (jardins, pelouses...) de 17% .

L'habitat individuel prend de l'espace sur les terres agricoles ou sur la nature. En moyenne, depuis 1992, l'habitat individuel a nécessité environ 330 km2 supplémentaires chaque année.

La consommation des terres par l'artificialisation est en général irréversible, les surfaces prises ne revenant que rarement à des usages plus naturels.

Télécharger la publication au format PDF (taille : 299 Ko)

Voir aussi...

Mis à jour le 01/01/2003

> Retour liste des publications

Rechercher une publication

Espace documentaire

Retrouver ici les publications antérieures à 2000

Accéder aux archives

http://www.gouvernement.fr http://www.legifrance.gouv.fr/ http://www.service-public.fr/ http://www.france.fr/ http://www.data.gouv.fr/