Accès rapides : vers le site web du ministère
> Recherche avancée

Ministère de la Transition
écologique et solidaire

Commissariat général au Développement durable

OBSERVATION ET STATISTIQUES

RéférenceS

Les comptes économiques de l'environnement en 2000

Janvier 2002

La dépense nationale pour l'environnement mesure l'effort financier consenti par le pays pour son environnement. Les données monétaires sont complétées par une sélection d'indicateurs caractéristiques de l'environnement en France et un rappel du contexte international et des grands évènements qui ont jalonné l'année.

En 2000, la dépense de protection de l'environnement atteint 26,1 milliards d'euros, soit une progression de 7 % par rapport à 1999. L'année 2000 confirme ainsi la reprise de la croissance amorcée en 1999, après le point bas atteint en 1998. Elle est caractérisée par une forte croissance des investissements pour la protection de l'environnement (+ 12 %). Cette évolution est principalement déterminée par la forte augmentation des investissements des administrations publiques à l'approche de l'échéance municipale.

Les deux premiers domaines (eaux usées et déchets), qui représentent les trois quarts de la dépense de protection de l'environnement, ont plus particulièrement bénéficié de la croissance des investissements des administrations publiques. La protection de l'air constitue le troisième domaine par l'importance des dépenses. Les autres domaines sont la lutte contre le bruit, la protection de la biodiversité et des paysages, la recherche et développement et l'administration générale.

Le rapport présente la première estimation, encore provisoire, de la dépense courante de gestion des déchets radioactifs, qui s'élèverait à 729 millions d'euros en 1999, ainsi que la méthodologie de référence.

La dépense nationale liée à l'environnement, qui ajoute à la dépense de protection les dépenses liées au cadre de vie, à la récupération des déchets et à la production-distribution de l'eau, s'élève à 43 milliards d'euros. Compte tenu de la très forte croissance de la dépense de récupération (+ 31 %), la dépense nationale liée à l'environnement augmente de 9 % en 2000.

Le chiffre d'affaires des éco-activités suit l'évolution de la dépense, avec une croissance exceptionnelle de 8,7 %. Hors récupération, l'augmentation n'est toutefois que de 4 % ; elle se maintient à un rythme voisin de celui de 1999.

L'emploi environnemental profite de cette croissance de la dépense et de l'activité. Il progresse de 5,8 %, enregistrant la création nette de 17.700 emplois en 2000. Avec un total de 325.000 emplois, l'environnement représente en France environ 1,35 % de l'emploi total.

Télécharger la synthèse au format PDF (taille : 4.1 Mo)

Voir aussi...

Mis à jour le 01/01/2002

> Retour liste des publications

Rechercher une publication

Espace documentaire

Retrouver ici les publications antérieures à 2000

Accéder aux archives

http://www.gouvernement.fr http://www.legifrance.gouv.fr/ http://www.service-public.fr/ http://www.france.fr/ http://www.data.gouv.fr/