Accès rapides : vers le site web du ministère
> Recherche avancée

Ministère de la Transition
écologique et solidaire

Commissariat général au Développement durable

OBSERVATION ET STATISTIQUES

Études & documents

Le compte satellite du transport

Études & documents n° 111 - août 2014

Avec 355 Md€ en 2010, l’effort de la Nation pour le transport représente 18,3 % du PIB évalué en base 2005. Ce montant concentre l’ensemble des dépenses réalisées par les agents économiques nationaux pour se transporter ou pour le transport de leurs biens. Cet ensemble inclut non seulement l’acquisition de services de transport proprement dit mais également toutes les dépenses relatives aux services d’entretien et gestion d’infrastructures, de maintien de la sécurité des transports par les forces de polices spécialisées ainsi que l’évaluation de l’intégralité des diverses postes de dépenses des particuliers et des entreprises en vue de leurs déplacements ou de celui de leurs marchandises.

Le compte satellite du transport permet d’évaluer cet effort financier dans une dépense totale de transport (DTT), à la fois dépense de fonctionnement et dépense d’investissement. Elle est en augmentation en 2010 de 5,0 %, plus forte que celle du PIB en valeur (+ 2,7 %). En 2009, la DTT a, à l’inverse, reculé de manière plus marquée que le PIB (- 7,7 % contre - 2,5 %). Au total depuis 2005, sa progression moyenne est de 2,6 % par an, proche de celle du PIB (+ 2,4 %).
La dépense d’investissement du transport est de 52,3 Md€ en 2010, soit 16 % de la DTT. Depuis 2005, elle progresse en moyenne de 1,2 % par an. Les investissements pour le transport sont à 60 % de l’achat de matériel de transport (31,5 Md€), dont 81 % de véhicules routiers (25,4 Md€). Les investissements en infrastructures représentent 16,9 Md€ et sont également majoritairement consacrés à la route (62 %), devant le ferroviaire (19 %).

En 2010, les ménages et les entreprises tirent la reprise de la dépense transport, tandis que la dépense transport des administrations publiques augmente à un rythme ralenti après avoir joué un rôle contracyclique pendant la récession.

Les dépenses destinées à la route représentent 281 Md€, soit 79,2 % de la DTT. Les ménages y ont consacré 151 Md€ soit 88,1 % de leur dépense courante en transport (DCT), contre une part de 89,2 % en 2005. Le deuxième poste de dépense des ménages, le transport aérien, représente 8,7 Md€ soit 5,1 % de leur DCT.

Pour l’économie dans son ensemble, entre 2005 et 2010, la dépense consacrée à la route a baissé de plus d’un point, passant de 80,8 % à 79,2 % de la DTT, tandis que progressaient les modes aériens, de 5,0 % à 5,6 %, maritime, de 3 % à 3,6 % et les transports collectifs urbains, de 4,7 % à 4,9 %.

Mis à jour le 19/08/2014

> Retour liste des publications

Rechercher une publication

Espace documentaire

Retrouver ici les publications antérieures à 2000

Accéder aux archives

http://www.gouvernement.fr http://www.legifrance.gouv.fr/ http://www.service-public.fr/ http://www.france.fr/ http://www.data.gouv.fr/