Accès rapides : vers le site web du ministère
> Recherche avancée

Ministère de la Transition
écologique et solidaire

Commissariat général au Développement durable

OBSERVATION ET STATISTIQUES

Datalab essentiel

Bilan énergétique de la France métropolitaine en 2017 - Données provisoires

Bilan énergétique de la France métropolitaine en 2017 - Données provisoires

Datalab essentiel n° 143 - Avril 2018

À climat constant, la consommation finale énergétique de la France métropolitaine progresse de 0,9 % en 2017, dans un contexte de croissance économique soutenue. Cette hausse de la demande, combinée à un recours accru aux énergies fossiles pour la production d’électricité, se traduit par un rebond, à climat constant, de 4 % des émissions de CO2 liées à l’énergie, ce qui rompt avec la baisse observée depuis le milieu des années 2000. Le taux d’indépendance énergétique recule d’un point en 2017, à 53 %. Avec le repli du nucléaire et de l’hydraulique, la production primaire baisse en effet pour la seconde année consécutive, de 1,3 %, tandis que la consommation d’énergie primaire augmente de 0,7 %. Le déficit des échanges physiques d’énergie augmente de 4,7 %, contribuant, avec la hausse des cours internationaux, au rebond de 23 % de la facture énergétique de la France, à 38,6 milliards d’euros.

Energy balance in Metropolitan France in 2017 - Provisional data
Taking into account weather-related factors, Metropolitan France’s final energy consumption went up by 0.9% in 2017, in a context of sustained economic growth. This rise in demand, combined with increased use of fossil fuels to produce electricity, translated into a resurgence, taking into account weather-related factors, of 4% in energy-related CO2 emissions, which breaks with the trend noted since the middle of the noughties. The energy independence rate was down 1% in 2017, at 53%. With the drop in nuclear power and hydropower, the production of primary energy did indeed drop for the second successive year, by 1.3%, while the consumption of primary energy rose by 0.7%. The country’s deficit as regards physical exchanges of energy increased by 4.7% and contributed, along with a rise in international prices, to a 23% hike in France’s energy bill, to €38.6 billion.

Mis à jour le 27/04/2018

> Retour liste des publications

Rechercher une publication

Espace documentaire

Retrouver ici les publications antérieures à 2000

Accéder aux archives

http://www.gouvernement.fr http://www.legifrance.gouv.fr/ http://www.service-public.fr/ http://www.france.fr/ http://www.data.gouv.fr/