Accès rapides : vers le site du ministère
> Recherche avancée

Ministère de la Transition
écologique et solidaire

Commissariat général au Développement durable

OBSERVATION ET STATISTIQUES

Sources et méthodes

Enquête sur l'activité des entrepôts et des établissements logistiques

Description de l’enquête

Statut de l’enquête
Enquête d’intérêt général et de qualité statistique à caractère obligatoire suivant l'avis du Cnis en date du : 06/07/2011

Objectif
L'entreposage est mal connu en France : seule l'offre des grands opérateurs pour compte d'autrui fait l'objet d'un suivi de la part des professionnels. L’objectif de l’enquête sur l’activité des entrepôts et des plates-formes logistiques est d’améliorer le système d’information sur l’ensemble de l’offre logistique, compte propre et compte d’autrui, les activités associées ainsi que les relations avec les systèmes de transport.

Définition de l’entrepôt
La définition retenue recouvre les entrepôts au sens habituel du terme (lieu fermé de stockage effectif des marchandises) et les plates-formes logistiques (lieu fermé de transit et d’échanges des marchandises sans stockage) tels que les quais de messagerie ou les plates-formes de « cross-docking » (action de faire passer des marchandises d’un quai d’arrivée à un quai de départ sans passage par le stock). Il s’agit donc d’un lieu fermé de concentration et/ou d’éclatement des marchandises avec ou sans stockage. On définit le stockage comme l’action d’entreposer intentionnellement la marchandise pour une durée supérieure à 24 heures.

Méthodologie

Champ de l’enquête
L’enquête concerne trois grands groupes d’établissements :
1.    les établissements dont l’activité principale dans SIRENE est l’entreposage, le stockage ou la logistique, qu’elle soit exercée pour compte propre ou pour compte d’autrui ;
2.    les établissements codés dans une autre activité que l’entreposage ou la logistique mais dont l’activité réelle est principalement centrée sur le stockage de produits et la logistique associée à ce stockage ;
3.    les établissements dont l’activité principale est autre, mais qui disposent d’un lieu spécifique destiné au stockage de biens en amont ou en aval du processus de production, situé dans un bâtiment séparé physiquement de celui de l’activité principale. Le questionnaire ne porte alors que sur la partie de l’établissement destinée à l’entreposage.

La base de sondage de l’enquête est issue d’un Répertoire des entrepôts qui vise à recenser les entrepôts de plus 5 000 m² (40 000 m3 en volume) sur le territoire français métropolitain.
Mis à jour annuellement, ce répertoire résulte d’une synthèse de plusieurs sources :
– un extrait du fichier des installations classées pour la protection de l’environnement (ICPE) qui permet de repérer les entrepôts qui ont un niveau de classement en « autorisation » ou « enregistrement » pour les rubriques 1510, 1511, 1530, 1531, 1532, 2255, 2516, 2517, 2555, 2662 et 2663.
– la base de données de la société TRADE qui recense les entrepôts de la grande distribution,
– les déclarations annuelles de données sociales (DADS) pour repérer les établissements hors intérim avec un fort emploi logistique, calculé à partir des effectifs des PCS spécifiques de la logistique (652a, 653a, 676c, 487a, 487b) dans tous les secteurs d’activité,
– la base de données SIRENE qui permet d’identifier les établissements dont l’APE est l’entreposage et le stockage (principalement codes NAF rev.2 5210A et 5210B).
Les éléments du répertoire sont des établissements actifs au sens du répertoire SIRENE pour lesquels on a identifié la présence d’un entrepôt à partir d’une des quatre sources précitées. Pour les établissements issus de SIRENE et des DADS on a procédé à une pré-enquête (EAR : enquête d’amélioration du répertoire) pour s’assurer qu’ils abritent réellement un entrepôt.
Chaque élément du répertoire est caractérisé par un numéro de SIRET unique. Une unité peut correspondre à plusieurs entrepôts distincts qui sont rattachés au même SIRET.
Les sites particuliers de stockage (silos agricoles, citernes pétrolières ou chimiques,…) sont dans le champ du répertoire mais sont exclus du champ de l’enquête entrepôts 2010.

Périodicité de l’enquête
apériodique

Unité enquêtée
L’unité enquêtée est l’établissement.

Plan de sondage
La base de sondage est définie comme l’ensemble des entrepôts de plus de 5 000 m² ou 40 000 m3. Elle contient environ 4 000 entrepôts et l’échantillon sélectionné comporte 2 000 unités.

Thèmes des questionnaires
Les thèmes abordés sont les caractéristiques de l’entrepôt (frigorifique ou non, surface, volume). Des données sont également recueillies sur leur activité (mouvements de véhicules, produits stockés, taux moyen de remplissage), ainsi que sur les thèmes de la multimodalité et des caractéristiques énergétiques.

Comité de concertation
Le SOeS travaille en concertation avec les principaux acteurs du secteur : FEDIMAG (Fédération nationale des prestataires logistiques et des magasins généraux agréés par l'État), TLF (Fédération des entreprises de Transport et Logistique de France), les organisations des chargeurs, quelques grands groupes et les administrations concernées (DGITM).

Collecte des données

Mode de collecte
L’enquête est proposée en deux modes de collecte au choix du répondant : questionnaire papier de 4 pages envoyé par voie postale et questionnaire dématérialisé par Internet qui est l’image exacte du questionnaire papier.
Le questionnaire relatif à l’exercice de l’année 2010 a été envoyé en septembre 2011. La collecte a été réalisée au cours du quatrième trimestre de l’année 2011.

Principales variables
L’enquête permet de caractériser l’entrepôt, indique les produits stockés, mesure le temps moyen de stockage et le taux de remplissage. Elle quantifie les flux de véhicules générés, repère les activités associées (conditionnement, « co-packing », « co-manufacturing ») et évalue le marché de l’entrepôt (compétence locale, nationale ou internationale). Enfin, elle aborde les thèmes de la multimodalité (accès ferroviaire, fluvial ou maritime) et des caractéristiques énergétiques des entrepôts.

Qualité des données
Les données saisies sont contrôlées pour évacuer toute incohérence. Des redressements peuvent être effectués à partir d’autres données du questionnaire et suite à des contacts avec l’établissement.

Conditions d’utilisation
L’enquête étant réalisée par sondage, il convient d’interpréter avec précaution les croisements de données.

Voir aussi

Bilan qualité

Service producteur

Responsable de l'opération

Ministère de la transition écologique et solidaire (MTES)
Commissariat général au développement durable (CGDD)
Service de la donnée et des études statistiques (SDES)
Sous-direction des statistiques des transports
Bureau des statistiques de la multimodalité

Contacts

courriel : St2.Cgdd@developpement-durable.gouv.fr

Diffusion

Des résultats de l’enquête sur l'activité des entrepôts réalisée en 2011, portant sur l’exercice 2010, sont diffusés sur ce site :
– dans la Collection Chiffres & Statistiques ;
– des tableaux au format Excel ; rubrique Transports\Transport de marchandises\Entrepôts, onglet "L'essentiel en chiffres".

Mis à jour le 11/07/2013

http://www.gouvernement.fr http://www.legifrance.gouv.fr/ http://www.service-public.fr/ http://www.france.fr/ http://www.data.gouv.fr/