Atlas cartographique des sites humides emblématiques 2010-2020

Environnement
Publié le 07/09/2023
Cet atlas cartographique décrit les principales caractéristiques des sites humides emblématiques étudiés lors de la dernière campagne d’évaluation nationale qui couvre la période 2010-2020 et porte sur 189 sites, dont 28 en outre-mer. L’atlas recense, par grandes catégories de bassin (vallées alluviales, littoral atlantique, Manche et mer du Nord, littoral méditerranéen, outre-mer, plaines intérieures et massif à tourbières) les dispositifs de protection et de gestion qui les concernent et l’occupation de leur territoire. L’évaluation nationale des sites humides emblématiques de France conduite tous les dix ans dans le cadre du Plan national d’actions en faveur des milieux humides vise à dresser l’état de santé des zones humides de France et leur évolution.

Historique de l’évaluation des zones humides

Afin de disposer d’un aperçu de la situation des zones humides françaises, 87 sites d’importance majeure de métropole ont été identifiés dans les années 1990. Leur analyse par le Comité interministériel de l’évaluation des politiques publiques fit ressortir qu’entre 1960 et 1990, plus de la moitié des surfaces des milieux humides de ces sites avait disparu .

Pour en savoir plus, consulter la carte des zones humides d’importance majeure.


Cet échantillon a par la suite été affiné pour être davantage représentatif de la diversité des types de zones humides françaises du point de vue écologique et socioéconomique. Cette révision a ainsi permis de distinguer 152 sous-entités plus cohérentes par rapport au contexte hydrologique et à l’homogénéité du milieu.

Au cours des enquêtes, le périmètre a fait l’objet d’un élargissement :

  •  campagne 2000-2010 : intégration de 10 massifs à tourbières et de 44 sites ultramarins (DROM/COM) portant l’évaluation à 206 sites ;
  • campagne 2010-2020 : identification de nouveaux sites sur la base de périmètre propre (par exemple : espace protégé/géré existants type site Ramsar) portant l’évaluation à 223 sites.

 

Les 189 sites humides emblématiques de l'évaluation 2010-2020

© SDES

Source : SDES/OFB - Évaluation nationale des sites humides emblématiques (2010-2020)
Traitements : SDES, août 2020
 

Périmètre des sites évalués sur la période 2010-2020

Six grandes familles de sites, représentatives de la diversité des écosystèmes humides français et de leur degré de résilience face aux diverses menaces ont été constituées :

  • Vallées alluviales (64) ;
  • Littoral atlantique (41) ;
  • Manche et mer du Nord (28) ;
  • Littoral méditerranéen (21) ;
  • Outre-mer (28) ;
  • Plaines intérieures (22) ;
  • Massif à tourbières (13).

Les périmètres de ces sites sont disponibles sur le module de cartographie dynamique.

Atlas cartographiques par type de zone humide

Avertissement : version modifiée en février 2024 (remplacement du poste Corine Land Cover " Mers et Océans " par " Eaux maritimes " et du libellé du site " Havre de Régneville " en " Havre de Regnéville ").

Sources mobilisées et méthode

La conception de l’atlas cartographique a mobilisé plusieurs sources :

  • Le référentiel BD TOPO® pour représenter les délimitations administratives ;
  • La BD TOPAGE® (métropole) et la BD CARTHAGE® (Guyane) pour l’affichage du réseau hydrographique ;
  • L’inventaire biophysique CORINE Land Cover (CLC) pour illustrer l’occupation des sols sur les territoires ;
  • La base espaces protégés ESPCOM élaborée à partir des jeux de données de l’Inventaire national du patrimoine naturel (INPN) et de la base du Système d'information sur les sites et territoires d'exception (SITE) pour l’affichage des informations de protection et de gestion ;
  • La base espaces protégés ESPCOM, de l’Inventaire forestier (métropole) et du Géoportail de l’ONF (Guyane) pour le foncier public ;
  • Les analyses statistiques produites à partir des données de l’Évaluation nationale des sites humides emblématique 2010-2020 : situation du site, état du site (état et évolution des milieux, etc.), pressions subies (espèces exotiques envahissantes, activités humaines, dysfonctionnements hydrologiques, etc.), réponses (dispositifs de protection et maîtrise foncière, etc.).

Pour chacun des sites, un jeu de cartes reprenant l’ensemble des données listées précédemment est produit. Ces informations sont complétées par les résultats du croisement géomatiques des couches géographiques avec son périmètre (taux de couverture des dispositifs de protection ou de gestion foncière notamment).

Aller plus loin