Derniers résultats

Bilan énergétique de la France en 2017 - Synthèse

Énergie
Publié le 13/12/2018
Le taux d’indépendance énergétique recule d’un demi-point en 2017, à 53 %. En effet, la production primaire baisse en raison du repli de la production nucléaire et hydraulique, tandis que la consommation primaire est stable. Corrigée des variations climatiques, celle-ci croît légèrement, tirée par la hausse de la consommation finale de 1,5 %. Cette dernière augmente notamment dans les transports, malgré la baisse de la consommation de gazole, dans le tertiaire et dans le résidentiel, à climat constant. En revanche, elle continue à baisser dans l’industrie. Les ménages, entreprises et administrations ont, au total, dépensé 154 Md€ pour leur consommation d’énergie, dont 69 Md€ correspondent à la rémunération d’activités nationales, 50 Md€ aux taxes et 35 Md€ aux importations nettes de produits énergétiques. L’énergie représente 8,5 % du budget des ménages. Cette part augmente de 0,2 point en 2017, en raison principalement de la hausse des prix des carburants.

Trois publications associées au bilan de l’énergie

Le bilan énergétique de la France fait l’objet chaque année de trois publications. Dans le courant du printemps, des résultats provisoires relatifs aux grands agrégats de l'année précédente sont publiés. Une seconde publication synthétique, accompagnée de l’ensemble des données détaillées, paraît en fin d’année pour présenter les résultats définitifs. Un bilan détaillé est ensuite publié quelques semaines après.

En complément de la publication des données définitives du Bilan énergétique 2017 (Synthèse), vous pouvez également consulter :

- La version intégrale du bilan énergétique en 2016 est disponible ici :

> Bilan énergétique de la France en 2016

- La version provisoire du bilan énergétique pour 2017 est disponible ici :

> Bilan énergétique de la France en 2017 – Données provisoires

Données

Données annuelles à l'échelon national et pour les DOM

Aller plus loin