Derniers résultats

Bilan énergétique de la France en 2020 - Données provisoires

Énergie
Publié le 13/04/2021
La pandémie liée au coronavirus a profondément affecté la consommation et l’approvisionnement en énergie en France en 2020. Les confinements mis en place aux premier et dernier trimestres de l’année et, plus généralement, la limitation des déplacements ont entraîné une baisse inédite de la consommation d’énergie, notamment dans l’industrie et surtout dans les transports. Les températures historiquement douces ont par ailleurs tiré à la baisse la consommation réelle des bâtiments. Ces deux effets expliquent principalement la baisse des émissions de CO2 liées à l’énergie de 13,1 % par rapport à 2019. Les restrictions mises en place ont aussi eu pour conséquence de retarder la maintenance de certains réacteurs nucléaires, entraînant une diminution sensible de la production d’énergie primaire. La facture énergétique de la France s’établit en 2020 à 25 milliards d’euros, presque moitié moins qu’en 2019.

Un bilan de l’énergie en 3 étapes

Le bilan énergétique de la France fait l’objet chaque année de trois publications. Dans le courant du printemps, des résultats provisoires relatifs aux grands agrégats de l'année précédente sont publiés. Une seconde publication synthétique, accompagnée de l’ensemble des données détaillées, paraît en fin d’année pour présenter les résultats définitifs. Un bilan détaillé est ensuite publié quelques semaines après.

La version intégrale du bilan énergétique en 2019 est disponible ici :

> Bilan énergétique de la France pour 2019

La synthèse du bilan énergétique définitif en 2019 est disponible ici :

> Bilan énergétique de la France en 2019 - Synthèse

Données

Données provisoires du bilan énergétique en 2020.

Aller plus loin