Derniers résultats

Biodiversité rare ou menacée : peu d'améliorations depuis 2007

Environnement
Publié le 19/03/2020
En 2019, pour la troisième fois depuis la mise en place de la directive européenne « Habitats, Faune, Flore » en 1992, chaque État membre a procédé à l’évaluation de l’état de conservation de la faune, de la flore et des habitats d’intérêt communautaire présents sur son territoire. Pour la France, le bilan reste proche de celui des deux exercices précédents : seulement un cinquième des évaluations concernant les habitats et un quart de celles portant sur les espèces concluent à un état favorable. Si une tendance positive est observée pour certaines espèces, en lien avec les mesures de protection dont elles bénéficient, les tendances à la dégradation restent globalement préoccupantes. Les écosystèmes marins, littoraux, humides et aquatiques figurent parmi les plus menacés.

Rare or endangered biodiversity: few improvements made since 2007

In 2019, for the third time since the European ‘Habitats, Fauna, Flora’ directive was introduced in 1992, each member state has proceeded to evaluate the conservation status of the community fauna, flora and habitats of interest present in our region. For France, the assessment was similar to that of two previous exercises: only a fifth of the evaluations concerning habitats and a quarter of those on species concluded a favorable conservation status. Although a positive trend was observed for certain species, relating to the protective measures they benefit from, degradation trends remain concerning on the whole. Marine, coastal, wetland and aquatic ecosystems are amongst the most endangered.

Données clés

Pour les habitats, trois évaluations sur quatre réalisées concluent à un état de conservation défavorable. Cet état est évalué comme "inconnu" dans 4 % des cas, en raison d'un niveau de connaissance insuffisant des habitats concernés.

Près de 60 % des 642 évaluations d'espèces révèlent un état de conservation défavorable contre un peu plus d'un quart présentant un état favorable. 13 % des évaluations concluent à un état inconnu, principalement parmi les espèces marines et pour les lichens.

 

Note : (XX) = taux de l'exercice 2007-2012. - © Source : UMS PatriNat, 3ème rapportage DHFF, 2019. Traitements : UMS PatriNat et SDES

 1Les expressions "habitat d'intérêt communautaire" et "espèce d'intérêt communautaire" qualifient respectivement un habitat ou un taxon rare, retenu par l'UE comme patrimonial et méritant une protection spécifique et un suivi particulier, sous la responsabilité subsidiaire des États membres.

 

Résultats précédents

fin

Aller plus loin