Derniers résultats

Chiffres clés de l'énergie - Édition 2022

Énergie
Publié le 17/11/2022
En 2021, la branche énergie représente environ 2 % de la valeur ajoutée en France. L’énergie pèse à hauteur de 44 Md€ dans le déficit commercial de la France en 2021 et représente, pour les ménages, une dépense égale à 8,3 % de leur budget en 2020. La production nationale primaire représente un peu plus de la moitié de l'approvisionnement en énergie du territoire. Si la France importe désormais la quasi-totalité des énergies fossiles qu’elle consomme et en a progressivement diversifié la provenance géographique, la mise en place du programme nucléaire lui a permis d’être exportatrice d’électricité depuis une quarantaine d’années. L’électricité et le gaz naturel, moins émetteurs de gaz à effet de serre que le pétrole et le charbon, se sont progressivement substitués à ces derniers dans les principaux secteurs d’activité économique, même si le pétrole demeure prépondérant dans les transports.

L'essentiel en infographie

Les principaux chiffres relatifs à l'énergie : consommation et production d'énergie, facture énergétique des ménages, indépendance énergétique et émissions de CO2 liées à l'énergie.

Source : - © CGDD/SDES 2022

Chiffres clés de l’énergie : l’essentiel en infographie

Production d'énergie primaire en 2021

  • Énergie nucléaire : 75 %
  • Énergies renouvelables (thermiques et déchets) : 17 %
  • Énergies renouvelables (électriques) : 7 %
  • Énergies fossiles : inférieure à 1 %
  • Total : 1 524 TWh

 

Indépendance énergétique en 2021

  • 55,5 % de l'énergie consommée est produite sur le territoire.

 

Consommation d'énergie primaire en 2021

  • Nucléaire : 40 %
  • Pétrole : 28 %
  • Gaz naturel : 15 %
  • Énergies renouvelables : 14 %
  • Charbon : 3 %
  • Total : 2 769 TWh

 

Consommation finale énergétique en 2021

  • Transports : 31 %
  • Résidentiel : 31 %
  • Industrie : 19 %
  • Tertiaire : 16 %
  • Agriculture : 3 %
  • Total : 1 627 TWh


Facture des ménages en énergie en 2020
 

Logement

  • Dépens hors toutes taxes : 1 090 €
  • TVA : 226 €
  • Taxes énergétiques : 273 €
  • Total : 1 589 €
     

Carburant

  • Dépenses hors toutes taxes : 394 €
  • TVA : 175 €
  • Taxes énergétiques : 530 €
  • Total : 1 099 €
     

La facture moyenne annuelle des ménages en énergie (total logement plus carburant) est de 2 688 €.

 

Émissions de CO2 liées à la combustion d'énergie

  • 4,3 tonnes d’émissions de CO2 par habitant
  • - 2,2 % en moyenne par an (période 2005-2019)
  • - 6,2 % entre 2019 et 2021
  • - 13,4 % (2019-2020)
  • + 8,3 % (2020-2021)

Point vidéo : l'approvisionnement en énergie de la France

D'où provient l'énergie que nous consommons ? Explications sur les types d'énergie produits en France et la part des importations nécessaires.

 

D'où provient l'énergie que nous consommons. - © SDES / réalisation Datagora

Principaux résultats

L’énergie et l’économie
En 2021, la branche énergie représente 2,4 % de la valeur ajoutée en France. En 2020, dans un contexte de restrictions liées à la crise sanitaire, les dépenses en énergie ont diminué. Les ménages, les entreprises et les administrations ont dépensé 144 Md€ pour satisfaire leurs besoins en énergie. Un ménage a dépensé en moyenne 1 589 € en énergie pour son logement, dont un peu moins d’un tiers de taxes, et 1 099 € en carburants, dont près de la moitié de taxes. En 2021, en lien avec la reprise économique et la hausse des prix internationaux, l’énergie pèse à hauteur de 44 Md€ dans le déficit commercial de la France.

Production et consommation d’énergie en France et dans le monde
L
a production nationale primaire représente un peu plus de la moitié de l'approvisionnement en énergie de la France. Hors crise sanitaire, la consommation d’énergie de la France tend à légèrement décroître depuis plusieurs années. Les émissions de CO2 liées à la combustion d’énergie diminuent à un rythme plus soutenu. À l’échelle mondiale, la consommation d’énergie ne cesse de croître, ayant doublé en 40 ans, principalement portée par la croissance de la demande asiatique, et notamment par celle de la Chine.

Ressources et usages par forme d’énergie
Les chocs pétroliers en 1973 et 1979 puis les préoccupations environnementales grandissantes ont eu des conséquences structurantes sur la politique d’approvisionnement énergétique. Si la France importe désormais la quasi-totalité des énergies fossiles qu’elle consomme et en a progressivement diversifié la provenance géographique, la mise en place du programme nucléaire lui a permis d’être exportatrice d’électricité depuis une quarantaine d’années. L’électricité et le gaz naturel, moins émetteurs de gaz à effet de serre que le pétrole et le charbon, se sont progressivement substitués à ces derniers dans les principaux secteurs d’activité économique. Le pétrole demeure toutefois prépondérant dans le secteur des transports. Les énergies renouvelables occupent une part croissante dans le mix énergétique national, représentant 19,3 % de la consommation finale brute d’énergie en France en 2021.

 

Données

Des tableaux et graphiques associés à la publication sont téléchargeables.

Archives

L'archivage des résultats précédents des chiffres clés de l'énergie est accessible sur la bibliothèque numérique de la statistique publique (BNSP).

Aller plus loin