Derniers résultats

Chiffres clés des énergies renouvelables - Édition 2021

Énergie
Publié le 23/07/2021
En croissance régulière depuis plusieurs années, les énergies renouvelables représentent 13,1 % de la consommation d'énergie primaire et 19,1 % de la consommation finale brute d'énergie en France en 2020. Parallèlement, leur poids dans l'économie française s'est accru : elles sont ainsi à l’origine, en 2018, de 8,6 Md€ d'investissement et de 68 000 emplois en équivalent temps plein. Très diverses, les énergies renouvelables en France regroupent une dizaine de filières. Le bois énergie et l'hydraulique restent les plus développées, mais l'éolien et les pompes à chaleur sont parmi celles qui progressent le plus ces dernières années. Au sein de l'Union européenne, la France occupe la 17e position en 2019 pour la part d'énergies renouvelables dans la consommation finale brute d'énergie. En niveau absolu, la France est notamment, parmi les États membres, le deuxième producteur d'hydroélectricité, de biomasse solide et de biocarburants.

Principaux résultats

La consommation et la production d’énergies renouvelables en France
Les énergies renouvelables représentent 13,1 % de la consommation d’énergie primaire et 19,1 % de la consommation finale brute d’énergie en France en 2020. Ces parts sont en progression régulière depuis une dizaine d’années. La croissance importante de la production primaire d’énergies renouvelables depuis 2005 (+ 70 % en France métropolitaine) est principalement due à l’essor des biocarburants, des pompes à chaleur et de la filière éolienne.

Les énergies renouvelables dans l'économie française
En 2018, 8,6 milliards d’euros d’investissement et 68 000 emplois en équivalent temps plein sont liés aux énergies renouvelables. Les soutiens publics à leur déploiement représentent, en 2019, une dépense de l’ordre de 5,7 milliards d’euros pour l’État, qui finance en outre de la R&D dans ce domaine à hauteur de 123 millions d’euros. L’incorporation de biocarburants au gazole et à l’essence augmente leur coût de 2,3 centimes d’euro par litre en 2020 pour les biocarburants gazole et de 3,2 centimes d’euro par litre pour les biocarburants essence.

Les différentes filières d’énergies renouvelables en France
Les énergies renouvelables en France se répartissent en une dizaine de filières, développées à plus ou moins grande échelle selon les régions. La production de certaines filières peut varier fortement sans possibilité de contrôle, du fait de la pluviométrie, de l’ensoleillement ou du vent. Le climat a en outre un impact important sur la consommation d’énergie, en particulier sur celle de biomasse, principalement utilisée pour le chauffage.

La place de la France en matière d’énergies renouvelables en Europe et dans le monde
En classant les 27 pays de l’Union européenne selon la part de leur consommation finale brute d’énergie produite à partir de sources renouvelables, la France occupe la 17e position en 2019. En niveau absolu de production, la France est deuxième pour la biomasse solide, l’hydroélectricité, les biocarburants, les déchets renouvelables et la géothermie.

Données clés

 

 

Chiffres Clés des énergies renouvelables - Édition 2021 - © CGDD / SDES

Les énergies renouvelables en France en 2020

Part des énergies renouvelables dans la consommation finale brute d'énergie en France en 2020 : 19,1 %

 

Évolution des énergies renouvelables de 1990 à 2020 en France métropolitaine : + 84 %

 

Répartition de la consommation d'énergie primaire issue de sources renouvelables en France en 2020 par énergie

 

Bois-énergie : 32,9 %

 

Hydraulique : 18,7 %

 

Éolien : 12,3 %

 

Biocarburants : 10,3 %

 

Pompes à chaleur : 9,8 %

 

Déchets renouvelables : 4,3 %

 

Solaire photovoltaïque : 4,1 %

 

Biogaz : 3,9 %

 

Autres (géothermie, résidus de l'agriculture, solaire thermique, énergies marines) : 3,6 %

Données

Accéder à l'ensemble des données détaillées sur les énergies renouvelables en France

Aller plus loin