Derniers résultats

Chiffres clés du logement - Édition 2022

Logement
Publié le 19/07/2022
Cette publication rassemble les données utiles à la connaissance du domaine du logement et de ses évolutions. Elle fournit des statistiques détaillées sur le parc de logements et ses occupants, les difficultés et coûts auxquels ceux-ci font face ainsi que les externalités environnementales dues au logement. Le saviez-vous ?
• 79 % des ménages propriétaires de leur logement occupent une maison, contre 25 % des locataires ;
• 19 % des ménages déclarent souffrir du froid dans leur logement au cours de l’hiver ;
• 18 % des revenus des ménages sont consacrés au logement, et plus de 30 % pour le quart des ménages les plus modestes ;
• 167 tonnes de déchets sont produites en moyenne par un chantier de démolition de bâtiment.

Principaux chiffres clés

 

 

Chiffres clés du logement - Édition 2022 - © SDES

Le parc de logements

37,2 millions de logements en 2019 répartis comme suit :

  • Résidences principales : 82 %
  • Résidences secondaires : 10 %
  • Logements vacants : 8 %

 

344 000 logements ont été construits en 2017.

La construction d'appartements neufs a dépassé celle des maisons neuves depuis 2012.

Le taux d'intérêt annuel des crédits immobiliers était de 4,9 % en 2003, a baissé jusqu’en 2006 et est monté jusqu’à 5,2 % en 2012 pour redescendre à 1,2 % en 2020.

L’augmentation du prix moyen des logements anciens a été multiplié par 2,4 en 20 ans (2000-2020).

Depuis 2016, le nombre de transactions par an de logements anciens connaît des records : 1 067 000 en 2019.

 

Les habitants

30,4 millions de ménages en 2021 répartis comme suit :

  • Propriétaires non accédant : 38 %
  • Propriétaires accédant : 20 %
  • Locataires du parc privé : 25 %
  • Locataires du parc social : 18 %

 

Taux d'effort (2013) et évolution sur 12 ans (2001-2013)

  • Propriétaires non accédant : 8,9 % (+ 1 point)
  • Propriétaires accédant : 26,6 % (+ 8,9 points)
  • Locataires du parc privé : 28,4 % (+ 4,8 points)
  • Locataires du parc social : 24,1 % (+ 3,9 points)

 

Globalement, les ménages consacrent 18,3 % de leur revenu à leur habitation principale en 2013.

En 2013 :

  • 19 % des ménages souffrent du froid dans leur logement.
  • 9 % des individus ont été privés durablement dans leur vie, de logement personnel.
  • 10 % des ménages vivent dans un logement surpeuplé.

 

154 000 places d'hébergement d'urgence (dispositifs d’État) en 2019

 

L'environnement

En 2018, 8 % du territoire français est artificialisé dont 53 % pour un usage de type résidentiel ou assimilé.

Un quart des granulats produits sont utilisés pour la construction de bâtiments, le reste concerne le génie civil et la voirie, en 2019.

227 millions de tonnes de déchets de chantier, soit 26 tonnes par chantier, en 2014.

Évolution de la construction entre 2007 et 2017

  • + 33 % dans les zones tendues
  • - 47 % dans les zones non tendues

Principaux résultats

La composition du parc de logements
En janvier 2021, la France compte 37,2 millions de logements ordinaires, dont 56 % de logements individuels. Les logements ordinaires se composent de 82 % de résidences principales (part en légère diminution), 10 % de résidences secondaires et 8 % de logements vacants. Les logements non-ordinaires (maisons de retraite, résidences étudiantes…) abritent, quant à eux, 1,6 million de personnes en 2018.

Les ménages et leur résidence principale
En 2021, 58 % des ménages sont propriétaires de leur résidence principale, 25 % locataires dans le parc privé et 18 % dans le parc social. Les propriétaires occupants sont relativement plus âgés et aisés, et résident dans des logements plus grands. Les locataires du parc privé sont les plus mobiles, tandis que ceux du parc social sont les plus modestes et principalement localisés en milieu urbain.

Les conditions et difficultés de logement
Tandis que l’inconfort sanitaire tend à disparaître, les mauvaises conditions de logement subsistent : en 2013, 19 % des ménages déclarent souffrir du froid pendant l’hiver, 10 % sont confrontés au surpeuplement et 9 % des individus ont été privés durablement de logement personnel par le passé. En réponse, le nombre de places d’hébergement d’urgence et de réinsertion (154 000 en 2019) augmente rapidement.

L'activité immobilière et le coût du logement
En 2017, 344 000 logements neufs ont été construits, et près d’un million de logements anciens vendus. Le doublement des prix immobiliers et des loyers dans le parc privé et social en une vingtaine d’années a contribué à une hausse du poids du logement dans les dépenses des ménages. Ce poids est de 18,3 % en moyenne en 2013, et dépasse 30 % parmi le quart des ménages les plus modestes.

Les pressions exercées sur l'environnement
En 2018, 8 % de la surface de la France est artificialisée, dont un peu plus de la moitié (53 %) pour un usage résidentiel et de loisir. L’énergie utilisée pour l’habitat sert à 66 % au chauffage avec un recours aux produits pétroliers en diminution. L'activité de
construction induit une demande croissante en granulats, et la démolition de bâtiments génère en moyenne 167 tonnes de déchets par chantier en 2014.

Données

Données liées à la publication

Aller plus loin