Derniers résultats

Commercialisation des logements neufs - Résultats au deuxième trimestre 2020

Logement
Publié le 18/08/2020
Au cours du deuxième trimestre 2020, marqué par le confinement général de la population jusqu’à la mi-mai, 20 400 logements neufs ont été réservés en France métropolitaine. Les réservations se contractent fortement par rapport au deuxième trimestre 2019 (- 41,7 %), avec un recul plus marqué dans le collectif (- 42,3 %) que dans l’individuel (- 33,1 %) tandis que les annulations de réservations sont en forte hausse (+ 31,4 %).
Dans le même temps, le nombre de mises en vente est presque divisé par deux par rapport au deuxième trimestre 2019 (- 47,0 %), atteignant ainsi 18 400 logements. La baisse est également plus importante pour les appartements (- 47,9 %) que pour les maisons (- 34,8 %).
Cette contraction du marché est principalement liée au confinement, instauré en réponse à l’épidémie de Covid-19, et qui a très fortement perturbé la commercialisation des programmes immobiliers au cours des deux premiers mois du trimestre.

Avertissement : Cette publication présente les indicateurs de commercialisation de logements neufs aux particuliers au cours du deuxième trimestre 2020. Les indicateurs portant sur le trimestre précédent ont fait l’objet de révisions, d’ampleur modérée, par rapport à leur première publication. En effet, celle-ci se fondait sur des données collectées en avril 2020, pendant la période du confinement, marquée par une remontée difficile de l’information. Les données présentées dans cette publication ont été collectées au cours du mois de juillet 2020, dans des conditions comparables à celles qui prévalaient avant le confinement. Néanmoins, elles sont toujours susceptibles de connaître des révisions mineures entre deux collectes.

Données

  • Données nationales et régionales sur la commercialisation de logements neufs : mises en ventes, réservations, encours de logements proposés à la vente, prix de vente moyens des logements neufs selon le type (appartements et maisons individuelles).

 

  • Données par zonage :

Le zonage A/B/C (datant d’octobre 2014) est un découpage administratif du territoire permettant de moduler des dispositifs d’aide à la pierre. Les zones A et A bis réunissent Paris, une grande partie de l’Île-de-France, de la Côte d’Azur et de la zone frontalière suisse. La zone B1 regroupe les autres grandes agglomérations de plus de 250 000 habitants. La zone B2 et C comprend le reste du territoire.

Méthodologie

S'informer sur la méthodologie

Aller plus loin